Biographie Jakie Quartz

Jacqueline Cuchet Né(e) le 31 juillet 1955 (61 ans)

Sa biographie

Tout commence à Paris

Vers les années 70, Jakie Quartz débarque à Paris. Elle s'inscrit à des cours de chant, de théâtre et de danse pour améliorer ses capacités artistiques et commence à auditionner pour divers spectacles.

La chance ne tourne pas encore pour la jeune talent. C'est seulement vers le début des années 80 qu'elle se fait remarquer et enregistre un premier disque.

Ce dernier, un 45 tours intitulé « Astroliner » comporte deux titres, dont un tube de Georges Augier de Moussac intitulé « Histoire éphémère ».

Le disque est produit chez le label IF Production et fait sa sortie en 1981. Une apparition qui ne suscitera aucune attention chez le public.

En 1982, Jakie Quartz passe une audition et décroche un rôle dans une comédie musicale intitulée « Revue et corrigée », aux côtés de Catherine Lara , d'Annie Girardot et de Guesch Patti .

La comédie ne passe pas cette fois-ci inaperçue mais ne parvient toujours pas à lancer la carrière de Jakie Quartz.

Loin d'être découragée et avec l'aide d'Annie Girardot, elle arrive à obtenir une séance de Chanson en direct lors d'une émission télévisée.

Sa voix cristalline séduit tout de suite les grands artistes, dont particulièrement le compositeur Gérard Anfosso.

Celui-ci lui propose sans hésiter une collaboration musicale, qui lui permettra de rencontrer son agent, Bertrand Lepage.


« Mise au point »

La coopération de Jakie Quartz avec Gérard Anfosso ne tarde pas à porter ses fruits.

En 1983, la chanteuse sort son deuxième 45 tours intitulé « Mise au point » produit par le label CBS Disques.

Les paroles sont écrites par Jakie Quartz et les mélodies composées par Gérard Anfosso. Le résultat, un mélange de disco-rock, avec un brin de hip hop et de sons électro, gagne facilement le coeur du public.

Le titre fait un carton dans toute l'Europe. Il devient même le titre le plus diffusé sur la Bande FM pendant un long moment et domine les charts européens pendant plusieurs mois.

Une vente de plus d'un million d'exemplaires est enregistré au cours de l'été 1983. Lors de la même année, le premier album éponyme de Jakie Quartz fait sa sortie.

L'opus, qui comporte huit titres, dont le célèbre « Mise au point », est très bien accueilli par le public et permet à la chanteuse d'accéder à la scène internationale.

En 1984, elle sort un deuxième album intitulé « Alerte à la blonde ». S'ensuit plusieurs sorties de singles, dont « Histoire sans parole » et « Jeu dangereux » parus en 1985, ou encore « Vivre ailleurs » sorti en 1986.

Jakie Quartz sort un troisième opus intitulé « Jour et nuit » au cours de cette même année.


Non mais qu'est-ce que tu crois

Au cours des années 80, Jakie Quartz vit dans un énorme succès. Singles après singles et albums après albums, elle continue de rester devant les projecteurs et enchaînent plusieurs concerts dans de nombreux pays.

Cependant, la carrière musicale de la chanteuse s'accompagne de différents problèmes relationnels et professionnels.

Après la sortie de l'album « Jour et nuit », elle décide de quitter son agent, sans pour autant abandonner la musique.

En 1987, Jakie Quartz enregistre son quatrième album avec Gérard Anfosso et le baptisent « Émotions au pluriel ». Le succès est toujours au rendez-vous.

C'est seulement en 1989, lors de la sortie du single « Non mais qu'est-ce que tu crois » que Jakie Quartz commence à se détacher du tapis rouge musical.

Le public jugeant les textes du titre comme étant trop osés, les stations refusent de diffuser le tube sur leurs ondes. Après cet échec, Jakie Quartz tombe peu à peu dans le silence.

En 1995, elle sort une compilation de ses meilleurs tubes, mais l'opus n'arrive pas à la faire remonter sur le devant de la scène.

Jakie Quartz quitte alors le circuit et n'en revient qu'en 2004, lors de l'émission de TF1 « Retour gagnant », où elle se décline face à la victoire de Jean-Luc Lahaye .

Depuis, elle participe à plusieurs événements, dont la grande tournée « RFM Party 80 ».