James Ingram

James Ingram Né(e) le 16 février 1952 (64 ans)

Sa biographie

Quincy Jones

Âgé d'une vingtaine d'années, James Ingram commence dans la musique auprès d'un groupe local, Revelation Funk. Il se fait remarquer par Lamont Dozier , un ancien auteur compositeur de la Motown qui a collaboré avec The Supremes ou encore The Isley Brothers .

Il fait ensuite la rencontre de Quincy Jones, qui influencera énormément sa carrière. C'est ainsi qu'en 1981, il enregistre deux titres en compagnie de Quincy Jones « Just once » ainsi que « One hundred ways » qui figurent dans l'album de ce dernier « The dude ».

À propos de l'album, Quincy Jones a invité d'autres artistes à chanter avec lui, à savoir Michael Jackson , Patti Austin, Toots Thielemans ainsi que Charles May. Par ailleurs, la prestation voca le de James Ingram lui vaut un Grammy Award dans la catégorie R&B vocal performance.


Duos gagnants

En 1982, le chanteur enregistre le duo « Baby, come to me » avec Patti Austin . La Chanson atteint la première place du Billboard Hot 100 et figure sur l'album de Patti Austin « Every home should have one » et devient la Chanson générique du feuilleton « General Hospital ».

Un an plus tard, James Ingram décide de faire route seul en sortant enfin son premier album studio « It's your night ». Ainsi, l'album comprend neuf titres dont sont extraits cinq singles à savoir « How do you keep the music playing ? », « Party animal », « There's no easy way », « She loves me (The best that I can) » et « Yah mo B there »

En 1984, il enregistre avec Kenny Rogers et Kim Carnes le titre « What about me ? ». Ce morceau figure sur l'album de Kenny Rogers et atteint la première place du Adult Contempor Ary Chart.

Concernant « Yah mo B there », James Ingram la chante en duo avec Michael McDonald ce qui leur vaut en 1985 d'être récompensés par un Grammy Award dans la catégorie, meilleure performance R'n'B par un duo ou un groupe.

La même année, il participe à l'enregistrement de la Chanson « We are the world ».


Bandes originales et autres albums

Décidément, l'année 1985 est une année faste pour James Ingram qui voit sa collaboration avec Quincy Jones pour composer le titre « P.Y.T. (pretty young thing) » de Michael Jackson . La Chanson devient ainsi le 6e titre de l'album « Thriller » à se classer dans le top 10 du Billboard Hot 100.

Deux ans plus tard, James Ingram revient avec un nouvel album solo intitulé « Never felt so good ». Le troisième album de l'artiste arrive en 1989, intitulé « It's real » et contient une reprise de Aretha Franklin « (You make me feel like) a natural woman ».

En 1990, James Ingram revient avec Quincy Jones dans le titre « The secret garden » interprété aux cotés de Al B. Sure, Barry White ainsi que El Debarge . En 1993, arrive l'album « Always you » qui n'attire pas autant de succès que les précédents.

Les années 90 sont marquées par l'enregistrement de bandes originales de films à savoir « Where did my Heart go ? » de « La Vie, l'amour, les vaches », paru en 1991. Trois ans plus tard, il interprète avec Dolly Parton « The day I fall in love » qui figure sur la bande originale du deuxième volet de « Beethoven ».

En 1994, il interprète « When you love someone » avec Anita Baker dans le film « Forget Paris ». Dernièrement, après avoir participé à quelques émissions de télé-réalité destinées aux vedettes, James Ingram sort un nouvel album « Stand » qui comprend une dizaine de titres.