Jane Birkin : l’histoire du sac qui porte son nom

Icône de la musique et de la mode, la chanteuse Jane Birkin a donné son patronyme à l’un des sacs les plus célèbres d’Hermès. Retour sur une collaboration mythique, fruit d’un pur hasard.

Une rencontre inattendue

Jane Birkin est sur un vol Paris-Londres. Nous sommes en 1983, la chanteuse est une jeune maman débordée qui jongle entre ses trois filles, Kate,Charlotte et Louqui, comme leur maman, deviendront artistes une fois adultes. Assise sur son siège, elle croule sous les objets et laisse tomber au sol son agenda Hermès, dont s’échappe une liasse de papiers. Tandis que la chanteuse râle, son voisin l’aide alors à ramasser le tout et lui suggère de garder ses effets personnels dans des poches fermées. Jane Birkin a relaté l’échange qui s’ensuivit à l’Officiel, en avril 2010 : « Je lui ai répondu : “Si Hermès mettait des poches…” Et il a répliqué : “Je suis Monsieur Hermès et je vais mettre des poches pour vous.” »

Jane Birkin : ses désirs sont des ordres

Son interlocuteur n’est autre que Jean-Louis Dumas, le président d’Hermès. Amusé de la coïncidence, le duo commence à échanger autour de cette idée. Les propositions fusent de part et d’autre pour ébaucher un sac qui comporterait les poches tant rêvées par Jane Birkin. Elle précise ses désirs, tandis que Jean-Louis Dumas griffonne un croquis qu’il modifie au gré des suggestions de la jeune artiste. Le vol est court et le président d’Hermès repart avec son dessin, promettant à Jane de la tenir au courant.

Le « Birkin » est né

Jane Birkin, relancée par Jean-Louis Dumas quelques temps après leur rencontre, passe plusieurs fois aux ateliers suivre l'évolution du sac et rencontrer les artisans. En 1984, la pièce est fin prête : solide et spacieuse, mais surtout stable grâce à son fond plat. L’élégant modèle, bords astiqués et couture sellier, se décline en cuir classique et en crocodile. Reste à le baptiser, mais le nom est tout trouvé : il s’appellera, comme l’icône mode, le Birkin. Emblématique de la maison Hermès, il est devenu un it-bag très prisé des stars, Kim Kardashian en possède ainsi deux peints sur-mesure. Il faut d’ailleurs patienter en moyenne six ans sur liste d’attente pour en obtenir un ! Quant à l’original, Jane Birkin l’a mis en vente sur Ebay en 2011, afin d’en reverser les bénéfices à la Croix-Rouge française, en soutien au Japon après le tremblement de terre et le tsunami. Il s’est arraché, après d’âpres enchères, à 110 000 euros, soit environ 16 fois le prix d’un Birkin neuf (6 500 euros).

Jane Birkin - Les dernières actus