Jane Birkin veut qu'Hermès débaptise son sac phare

L'artiste de légende refuse que son nom soit associé à la maltraitance des animaux. Elle demande donc à Hermès de ne plus appeler son sac "Le Birkin" après avoir vu un reportage choc.

jane-birkin © Cover Media

Furieuse après avoir vu lors d'un reportage le traitement infligé aux crocodiles dont la peau est destinée à la création des sacs Hermès, Jane Birkin demande à la marque de luxe de changer le nom du sac qui porte son nom depuis 1984. « Mon attention ayant été attirée sur les pratiques cruelles infligées aux crocodiles lors de l’abattage destiné à la production de sacs Hermès portant mon nom, j’ai demandé au groupe Hermès de renommer le Birkin, jusqu’à ce que des pratiques plus justes, correspondant aux normes internationales, soient mises en œuvre dans la production du sac », a déclaré l'actrice et chanteuse de 68 ans.

Un combat soutenu par beaucoup

La lutte contre la maltraitance animale est un combat très important et il est vraiment décisif que les stars soutiennent ce mouvement. Et la décision de Jane a enchanté Ingrid Newkirk, la fondatrice de l'association PETA. L'association avait par ailleurs publié en juin dernier les résultats d'une enquête sur le commerce des peaux exotiques et avait alors dénoncé les pratiques de l'élevage d'alligators du Texas notamment. L'association PETA s'est donc joint à la polémique est à expressément exigé d'Hermès qu'ils arrentent de « piller la nature, d’élever des crocodiles et des alligators et de les abattre pour leur peau ».

Une réponse rassurante d'Hermès

Le sac phare de la marque de luxe décliné en cuir classique et en crocodile est le modèle que toutes les stars s'arrachent. Du coup, Hermès essaye de calmer le jeu et assure que tout sera mis en oeuvre pour punir quiconque aura enfreint la loi. « Jane Birkin a exprimé son inquiétude quant aux pratiques d’abattage des crocodiles. Ses commentaires ne modifient en rien la confiance et l’amitié qui nous lient depuis de nombreuses années. Hermès respecte et partage cette émotion, et a été tout aussi choqué par les images diffusées récemment. Une enquête est en cours dans la ferme texane mise en cause dans la vidéo. Toute contravention aux règles sera rectifiée et sanctionnée. Hermès tient à souligner que cette ferme n’appartient pas au groupe et que les peaux de crocodiles fournies ne sont pas utilisées dans la fabrication du sac Birkin », rassure la marque de luxe dans Fashionista.

©Cover Media

Jane Birkin - Les dernières actus