Biographie Janis Joplin

Janis Lyn Joplin Né(e) le 19 janvier 1943 (73 ans)

Sa biographie

Elevée dans une ville sudiste, qui se déchire sur la question de l'intégration de la communauté noire, Janis Joplin ne tarde pas à s'élever contre cette Amérique aussi traditionaliste que puritaine. Ardente militante de cause de cette frange de la population, elle commence à chanter dans des cafés et des clubs folks de Houston et d'Austin. C'est d'ailleurs à Austin qu'elle rencontre R.Powel St John. Ensemble, ils fondent un trio de bluegrass, les Waller Creek Boys.

Dès lors, l'alcool et la drogue vont jalonner sa vie. Ainsi décide-t-elle de s'installer dans le quartier beatniks de Los Angeles, à Venice. Mais c'est finalement à San Francisco qu'elle s'installe en 1963. Elle se lie d'amitié avec Jorma Kaukonen, le futur guitariste de Jefferson AIRplane, ou encore David Crosby.

Mais la rencontre la plus déterminante reste celle avec Chet Helms. MAnager du Big Brother et the Holding Compagny, il pousse Janis Joplin à venir chanter avec le groupe de blues rock psychédélique qui enregistre un album qui ne convainc personne.
Il faut attendre le festival de Monterey, auquel assiste plus de 70.000 spectateurs, pour que la formation rencontre le succès auprès des professionnels et du public.
C'est surtout la prestation scénique de Janis Joplin qui retient l'attention. Libérée de tout artifice, elle transcende pour dépasser les conventions ; une première ou presque pour une chanteuse blanche, notamment avec son interprétation de "Ball & Chain", de Big Mama Thornton.

Profitant de l'engouement suscité par sa chanteuse, Big Brother effectue ses débuts à New-York et enregistre l'album, "Cheap Thrills", qui contient notamment les reprises de "Piece of my heart" d'Emma Franklin et "Summertime" de George Gershwin , qui contribuent à la réussite du disque.
En 1968 toujours, Janis Joplin , propulsée au rang de star, quitte les Big Brother. Seul, le guitariste, Sam Andrew, suit l'artiste.

C'est le Kozmic Blues, un groupe de soul rythm'n'blues, qui l'accompagne dès l'année suivante, au cours de laquelle elle enregistre l'album aux intonations très soul, "I Got Dem Ol' Kozmic Blues Again Mama", avec notamment "Try (just a little bit harder)" et "Work me lord".
En dépit de la réussite du disque, le groupe, à qui l'on reproche de n'être pas à la hauteur de la fougue de sa chanteuse, se sépare. L'addiction de Janis Joplin à l'héroïne n'est pas non plus étrangère à cette page qui se tourne.

Début 1970, l'artiste revient avec un nouveau groupe, Full Tilt Boogie Band, avec lequel elle se produit lors d'une tournée cAnadienne avec Grateful Dead .
Une fois encore, les critiques et le public sont unanimes. Un satisfecit qui conduit Janis Joplin et son groupe à enregistrer un ultime disque, "Pearl" (son surnom ).
Mais rattrapée par sa solitude et son mal être, la chanteuse, qui demeure dépressive, n'a de cesse de se perdre dans la drogue. Elle meurt d'une overdose, le 4 octobre 1970 à Hollywood.

Sorti en 1971, "Pearl" (qui compte notamment "Cry Baby, Mercedes Benz" écrit par Janis Joplin et chanté quasiment a capella et "Me And Bobby Mc Gee" écrit par Kris Kristofferson) forge le personnage d'exception que n'aura cessé de camper l'artiste, qui laisse également derrière elle: " Janis Joplin In Concert", un album d'inédits de Big Brother, "Farewell" ou encore le film "The Rose , de Mark Rydell, dans lequel Bette Midler interprète un personnage fortement inspiré de sa vie.

A l'instar de Jim Morrisson ou de Jimi Hendrix , morts eux aussi prématurément emportés par l'abus de drogues, Janis Joplin est passée à la postérité.
Esseulée et désespérée, délestée du poids du tabou ou encore de l'obscénité, la chanteuse, à la voix aux possibilités infimes, a usé de ces registres pour laisser une empreinte mythique dans l'histoire du rock and roll.

Les dernières actus de Janis Joplin