Jean-Jacques Goldman : les raisons de son exil

Jean-Jacques Goldman a quitté la bande des Enfoirés mais aussi la France. Le chanteur a ressenti le besoin de changer d’air au Royaume-Uni, avec sa famille.

jean-jacques-goldman © Cover Media

Jean-Jacques Goldman était absent pour la première fois du spectacle « Mission Enfoirés », qui avait lieu cette année (17) au Zénith de Toulouse. L’ancien directeur artistique de la troupe des Enfoirés, qui est parti vivre il y a quelques mois au Royaume-Uni, avait récemment annoncé son départ fortement regretté par ses fans.

Le départ de Jean-Jacques Goldman

Alors que son absence des Enfoirés, après trente ans de participation, est déplorée par les artistes et les fans réunis, Jean-Jacques Goldman semble avoir simplement voulu prendre un nouveau départ. Toutefois, beaucoup s’interrogent sur les véritables raisons. « Son départ n'a strictement rien à voir avec un éventuel exil fiscal, comme on a pu le lire partout. Jean-Jacques a toujours dit son amour de la France et sa reconnaissance envers le pays qui a accueilli ses parents. Il continuera donc de payer ses impôts dans l'Hexagone », a assuré un proche de l’artiste à L’Union de Reims.

Des raisons familiales et personnelles

Pour le proche du chanteur, Jean-Jacques Goldman aurait en réalité eu besoin d’intimité. « Ça correspond surtout à une envie et un besoin de retrouver l'anonymat le plus complet. Quoi de mieux qu'un pays non francophone où il n'est pas connu ni reconnu ? », a-t-il affirmé, avant de préciser que le chanteur était aussi parti pour des raisons familiales et politiques, en vue des prochaines élections présidentielles. Précédemment, le chanteur avait confié espérer revenir un jour, à condition qu’il soit encore convié… 

© Cover Media

Jean-Jacques Goldman - Les dernières actus