Jean-Jacques Goldman : ses plus beaux titres écrits pour d’autres

De Johnny Hallyday à Céline Dion, pour qui Jean-Jacques Goldman a particulièrement écrit, jusqu’à Patricia Kaas, Florent Pagny, ou encore Philippe Lavil, l’artiste a composé quelques-uns des plus beaux titres de la chanson française.

Jean-Jacques Goldman © abaca
Johnny Hallyday, « Laura », 1986

En 1986, Jean-Jacques Goldman écrit et compose entièrement l’album « Gang » de Johnny Hallyday. 35e album studio de Johnny, le CD ne comporte que des tubes en puissance, de « L’Envie » à « Je te promets », de « J’oublierai ton nom » au mythique « Laura », un hommage à sa fille Laura Smet.

Philippe Lavil, « Comme un tout p’tit bébé », 1992

En 1992, Philippe Lavil et Jean-Jacques Goldman se rapprochent pour créer le titre « Comme un tout petit bébé », issu de l’album « Y’a plus d’hiver ». L’artiste utilise un pseudonyme : Sam Brewski. Sur ce titre, Philippe Lavil reprend son rôle de playboy.

Patricia Kaas, « Il me dit que je suis belle », 1993

Sur l’album « Je te dis vous », le troisième de la « fille de l’Est », Jean-Jacques Goldman, sous le nom de Sam Brewski, crée l’une des chansons les plus emblématiques de la carrière de Patricia Kaas : « Il me dit que je suis belle ». Les deux artistes collaboreront à nouveau sur l’opus « Dans ma chair » en 1996, pour le single « Je voudrais la connaître », et sur le CD « Le mot de passe » en 1999, sur « Une fille de l’Est » et « Les chansons commencent ».

Céline Dion, « Pour que tu m’aimes encore », 1995

Pour Céline Dion, Jean-Jacques Goldman va écrire à plusieurs reprises, de l’album « D’eux » en 1995 à « S’il suffisait d’aimer » en 1998, « Une fille et quatre types » en 2003, jusqu’au single « Encore un soir » en 2016. C’est Jean-Jacques Goldman qui propose à Céline Dion de lui écrire un album complet. Le 27 mars 1995 sort « D’eux », qui fera d’elle une star en France. Il est l’album francophone le plus vendu de l’histoire de la musique, grâce à des tubes comme « Pour que tu m’aimes encore », « Destin », « Je sais pas », ou « J’irai où tu iras », chanté en duo avec Jean-Jacques Goldman . 

Florent Pagny, « Si tu veux m’essayer », 1997

Pour le 3e album studio de Florent Pagny, « Rester vrai », sorti en 1997, Jean-Jacques Goldman composera trois titres sous le pseudonyme de Sam Brewski. Le premier est un tube, « Si tu veux m’essayer », les deux autres sont « Est-ce que tu me suis ? » et « Loin ». Les deux artistes se sont rencontrés lors d’un spectacle des Enfoirés.

Jean-Jacques Goldman - Les dernières actus