La tragédie de la chanson "Là-bas" de Jean-Jacques Goldman

Interprété en duo avec la chanteuse britannique Sirima alors âgée de seulement 23 ans, "Là-bas" est un single écrit et composé par Jean-Jacques Goldman en 1987.

La tragédie de la chanson "Là-bas" de Jean-Jacques Goldman © Eric CATARINA / Getty Images

L’histoire d’un disque d’or

L'immense succès de la chanson "Là-bas", vendue à plus de 600 000 exemplaires et classée numéro 2 au top 50 pendant quatre semaines de suite, repose sur ses paroles touchantes, sur sa douce mélodie, mais aussi et surtout sur le duo éblouissant formé par Jean-Jacques Goldman et Sirima. Un duo qui est le fruit d’une rencontre improbable – par le biais de Philippe de Lacroix-Herpin, saxophoniste de Jean-Jacques Goldman à l'époque – entre un géant de la chanson française et une toute jeune Britannique d’origine sri-lankaise alors chanteuse dans le métro parisien.

Un destin brisé

Forte de son duo musical avec Jean-Jacques Goldman, Sirima connaît un succès retentissant. Elle sortira un album deux ans plus tard. Mais son mari, Kahatra Sasorith, lui aussi musicien, nourrit une jalousie maladive vis-à-vis du succès et de la prometteuse carrière de sa femme. Le terrible drame se produit le 7 décembre 1989 : il l’assassine de plusieurs coups de couteau de cuisine. Le cœur blessé, meurtri, Jean-Jacques Goldman décide de ne plus interpréter seul ce titre, qui est également l'un de ses plus grands succès. Lors de ses concerts, les paroles chantées auparavant par Sirima sont fredonnées par le public. Comme un hommage.

Jean-Jacques Goldman - Les dernières actus