Biographie Jimmy James

Michael James Né(e) le 13 septembre 1939 (77 ans)

Sa biographie

De la Jamaïque au Royaume-Uni

Jimmy James débute sa carrière en tant qu'artiste solo dans son pays natal où il fait déjà un sacré tabac vers la fin des années 1950. Ses meilleurs singles signés Tip Top Records étant « Bewildered and blue » et « Come to me softly ».

En avril 1964, il rejoint le groupe The Vagabonds de la Jamaïque qui devient Jimmy James & The Vagabonds. Plus tard, le chanteur émigre avec son groupe au Royaume-Uni où ils enregistrent de suite le morceau « Ska time », le premier titre de ska jamaïcain sorti en Angleterre.

En 1965, il part en tournée en Hongrie avec son groupe. La même année, il rencontre également The Who et joue aux côtés de The Vagabonds au Marquee Club de Londres.


La belle aventure avec The Vagabonds

En 1966, Jimmy James et ses compagnons signent avec Pye Records et enregistrent leur fameux album « The new religion ». Établissant des liens amicaux avec de nombreux artistes, ils jouent aux côtés de grands noms tels que The Rolling Stones, Sonny & Cher, The Who et Rod Stewart qui travaillait également avec Pye Records.

1968 voit l'exploit de leur morceau « Red red wine » classé dans le Top 40 britannique. Dans les années 1970, ils cartonnent avec les singles du UK Chart « Now is the time » et « I'll go where your music takes me », devenus des gros tubes au Royaume-Uni.

Pour leurs sessions d'enregistrement, ils ont souvent fréquenté les studios Abbey Road où ils ont eu l'occasion de croiser les Beatles en pleine séance de travail.


Collaborateur de nombreux artistes

Après la belle aventure avec The Vagabonds, Jimmy James continue à se produire au Royaume-Uni en multipliant ses collaborations. Ces dernières années, il a surtout travaillé avec le chanteur principal du groupe britannique The Foundations nommé Clem Curtis.

Le duo s'est associé à la chanteuse Earnestine Pearce de la formation féminine Flirtations pour apparaître dans les fameuses soirées de The Soul Explosion au Royaume-Uni.

En avril 2007, Jimmy James fait la une du Classic Gold Weekender aux côtés de Marmalade, Showaddywaddy et Love Affair. La même année, il contribue à la réalisation de la pièce « The other side of the street » de l'album de Ian Levine « Northern soul 2007 ».