Joe Dassin : ses plus grands tubes

Séducteur nonchalant à la voix chaude, Joe Dassin séduira les femmes à travers le monde grâce à de nombreux tubes, de « L’Amérique » à « L’été indien ». Retour sur ses plus grands tubes.

Joe Dassin © Nostalgie
« Les Dalton », 1967

Après avoir sorti en 1965 « Bip-bip » qui lui vaudra un petit succès, Joe Dassin connaît son premier succès commercial avec la chanson comique « Les Dalton ».

« Les Champs-Élysées », 1969

Dans les années 1960, l’avenue des Champs-Élysées jouit d’une image chic et typiquement parisienne. Joe Dassin lui rend hommage avec son titre « Les Champs-Élysées », lui-même inspiré de la chanson « Waterloo Road » du groupe anglais Jason Crest. Pour l’anecdote, le chanteur l’interprètera même en anglais et en allemand, car il maîtrisait plusieurs langues.

« L’Amérique », 1970

En 1970, alors que Joe Dassin est à l’apogée de sa carrière, il livre « L’Amérique », qui deviendra l’un de ses tubes. Cette chanson est adaptée de la chanson « Yellow River », chantée par le groupe anglais Christie la même année.

« L’été indien », 1975

En 1975, l’artiste français signe son plus grand tube : « L’été indien ». Succès planétaire, la chanson sort dans une vingtaine de pays et sera par la même occasion, traduite en plusieurs langues, de l’allemand à l’italien, jusqu’à l’espagnol. Le titre s’impose comme le slow par excellence, traversant les générations.

« Et si tu n’existais pas », 1975

La même année, le chanteur poursuit son virage romantique et mélancolique, avec le tube « Et si tu n’existais pas ». Joe Dassin s’éteindra quelques années plus tard, tragiquement, à l’âge de 41 ans, le 20 août 1980. En 2015, les 35 ans de sa disparition ont été célébrés.

Joe Dassin - Les dernières actus