Joey Gilmore

Joey Gilmore Né(e) le 4 juin 1944 (72 ans)

Sa biographie

Tout commence dans un salon de coiffure

L'histoire d'amour de Joey Gilmore avec la guitare commence très tôt dans un salon de coiffure de sa ville natale. Il s'est aperçu que le barbier avait une guitare électrique qu'il emmenait toujours avec lui et qu'il essayait de jouer.

Le jeune Joey Gilmore voulait à tout prix mettre la main sur cette guitare qui le fascinait. Aussi, il trouvait toujours le temps de passer au salon de coiffure même si ce n'était pas pour se faire couper les cheveux.

Il parla de son obsession à sa tante qui fut émue de l'avoir entendu jouer avec ses amis à l'église et se précipita aussitôt dans un magasin de guitares pour lui en acheter une.

Dès lors, le jeune musicien a ouvert ses horizons musicaux et a commencé à se produire dans les bars de sa ville en ramassant beaucoup d'argent.


Grand maître du blues et du R'n'B de Floride

Dans les années 1960, Joey Gilmore se retrouve au Sud de Floride où il choisit de s'établir. Le musicien y a trouvé sa place en jouant derrière les stars du blues et du R'n'B qui passaient à travers la ville.

En 1971 sort son premier single « Somebody done took my baby and gone » suivi par d'autres singles, des LPs et des albums au cours des années. Entre temps, il se produit partout et se fait remarquer dans les clubs et dans les festivals de blues. Joey Gilmore prouve dans ses concerts qu'il est l'un des meilleurs artistes de Floride à travers les notes de sa guitare.

Devenu un grand maître du blues et du R'n'B dans les années 1980, il incorpore de nouveaux styles dans ses spectacles et varie sa musique en interprétant des compositions originales mélangées avec des standards traditionnels.


Artiste ouvert

Tout au long de sa carrière, Joey Gilmore est toujours resté un artiste ouvert. Il a partagé la scène avec de nombreux musiciens tels que James Brown, Bobby Bland, Etta James, Johnny Taylor, Little Milton et bien d'autres.

Il a également formé de multiples groupes de musique et a notamment joué avec le bassiste George Caldwell, le batteur R.D. Hernandez et le claviériste Darrell Raines. En 2005 sort leur album « The ghosts of Mississippi meet the gods of Africa » qui voit également la participation d'autres artistes.

En janvier 2006, Joey Gilmore et ses compagnons se rendent à Memphis pour participer à l'International Blues Challenge. Son groupe fut fortement apprécié par son incroyable prestation et reçut les félicitations du jury et tous les autres groupes.