« Hamlet » : l’opéra-rock de Johnny Hallyday

En 1976, Johnny Hallyday présentait Hamlet, un double album inspiré de l’œuvre emblématique de Shakespeare, et avant tout, un livret d’opéra rock qui n’a pas rencontré le succès qu’il méritait.

Johnny Hallyday visits his wife while she gets her hair done at © WENN

Une sortie discrète

L’année 1976 est une année chargée pour Johnny Hallyday. Après les succès de Requiem pour un fou et Derrière l’amour, le chanteur se produit tout l’automne au Palais des Sports, où il donne une trentaine de concerts à guichets fermés. C’est dans ce contexte que sort Hamlet, dans l’ombre des autres projets de l’artiste.

Un projet en avance sur son temps

Hamlet était un travail de plus de 6 ans, dans lequel Johnny avait mis « toutes ses tripes ». Un projet peut-être trop novateur pour le public. Trois ans avant la sortie de Starmania et plus de 20 ans avant Notre Dame de Paris, le public français n’avait jamais entendu d’opéra rock ni de texte classique ainsi revisité.

Un album enfin reconnu par les fans

Il a fallu attendre le début des années 2000 pour que Hamlet rencontre enfin le succès. Œuvre unique et rare, le double album a peu à peu réussi à créer l’engouement du public. Lors de la sortie de Témoin, la réédition des 40 albums studio de Johnny Hallyday, Hamlet a ainsi été le disque le plus vendu de la collection.

Johnny Hallyday - Les dernières actus