Johnny Hallyday met le feu au Royal Albert Hall

Le rockeur s’est produit hier dans le prestigieux opéra londonien pour la première fois de sa carrière.

johnny-hallyday © Cover Media

FR Music - C’était la première fois que Johnny Hallyday se produisait à Londres et il n’a pas déçu son public. Si la star française est une énigme de l’autre côté de la Manche, la presse salue ce matin sa prestation. « C’était un baptême, une communion et un exorcisme », écrit le site Theartsdesk.com. Quant à The Independent, après avoir vu le spectacle, le journaliste définit Johnny comme « un gentleman et un rockeur ».

Une presse unanime

L’artiste est arrivé sur scène en chantant « Allumer le feu » et a tenu son public pendant deux heures. Il a ensuite délivré ses tubes légendaires, dont « Que je t’aime » ou encore « Oh Marie ». Pour le public, français en majorité, le concert est phénoménal. Mais pour les britanniques aussi. « Hallyday mérite un trophée spécial. Il ne pourrait s’appeler que Le Johnny », peut-on lire sur The Arts Desk.

Ce soir encore, Johnny Hallyday remontera sur la scène du Royal Albert Hall avant de continuer sa tournée en France. Pour une première dans la perfide Albion, il a réussi son pari. « Il est difficile de ne pas être charmé par Hallyday lui-même – au moins pour la façon dont il a de marcher vers les fans, il réserve ses faveurs non pas aux plus jeunes demoiselles, mais à ceux dont la dévotion est plus profonde », décrit The Independent.

Johnny Hallyday - Les dernières actus