Johnny Lee

Johnny Lee Ham Né(e) le 3 juillet 1946 (70 ans)

Sa biographie

Naissance artistique d'un cowboy du Texas

Enfant, Johnny Lee grandit avec la musique de Chuck Berry, Jerry Lee Lewis et Elvis Presley . Élevé dans une ferme de Alta Loma au Texas , le jeune cowboy forme son premier groupe de rock Johnny Lee & The Road Runners pendant ses années lycées.

Dans les années 1960, après son service à bord du USS Chicago en Asie du Sud-Est, l'artiste commence à chanter dans les bars et night-clubs du Texas .

Plus tard, il jouera aux côtés de Mickey Gilley dans un club de Houston avant d'enregistrer ses premiers morceaux solo.

Un beau jour de l'année 1980, Irving Azoff, producteur exécutif du film « Urban cowboy » lui offre l'opportunité de chanter pour la bande originale de la production cinématographique en question.

« Lookin' for love », une Chanson rejetée auparavant par une vingtaine d'artistes voit enfin le jour marquant la naissance artistique de son interprète.


« Lookin' for love », le hit du Country Chart

Grâce au succès de « Urban cowboy », le single de Johnny Lee « Lookin' for love » est devenu un tube gigantesque. Au cours de l'été 1980, le hit a passé trois semaines à la tête du Country Chart tout en occupant le cinquième rang du Pop Chart.

Suite à ce succès, le chanteur fut sacré meilleur artiste émergeant de l'année par l'Académie de la musique country. Devenu une star, Johnny Lee crée le groupe Western Union Band et monte son propre club dès 1981.

En 1982, le chanteur se marie avec l'actrice Charlene Tilton, une des étoiles les plus en vue de Dallas et mère de sa fille Cherish.

Côté professionnel, il continue à inscrire ses singles dans les hits du Top 10. D'ailleurs en 1983, il reste très présent dans les Top Ten Singles avec ses morceaux « Sounds like love » et « Hey bartender ». L'année d'après, ses singles « You could've heard a Heart break » et « The yellow Rose » grimpent au sommet du US Country Chart.


L'aventure continue pour le Prince du country

A partir de 1986, les choses commencent à Change r pour Johnny Lee. Non seulement il a du mal à atteindre le Top 40 mais il se fait également rejeter par sa maison de disques.

Il ne baissera cependant pas les bras jusqu'en 1989, année de la signature de son contrat avec Curb Records.

Pendant les années 1990, le chanteur poursuit ses tournées à travers les Etats-Unis. Jouant dans les clubs et cabarets, le Prince du country continue à attirer une foule importante dans ses concerts.

A l'aube du nouveau millénaire, il publie deux collections de hits et un album live intitulé « Live at Billy Bob's Texas ».

En 2003, son album « The 13th of july » le ramène sur les devants de la scène grâce au succès de la pièce « Stand by me ».

Johnny Lee va alors enchaîner avec d'autres albums en 2005 et 2006 dont « Country candy store » signé Aim Records.