Sa biographie

Au commencement était H.W Casey, qui répondra par la suite au doux sobriquet de KC. Vendeur de disques près de MIAMi, il fait la connaissance de Richard Finch, à la fois ingénieur du son et bassiste. Ensemble, ils composent un premier titre, "Blow whistle", interprété par le Sunshine Junkanoo Band qui devient rapidement le Sunshine Band ; une formation qui s'inspire du Junkanoo, un style caractéristique des Bahamas.
Il faut attendre 1974 pour un premier succès. "Rock your baby", interprété par George Mc Crae, est numéro un aux Etats-Unis mais également en Grande-Bretagne.
Kc & The Sunshine Band impose alors sa marque. En pleine période disco, ils choisissent le "MIAMi sound" avec "Get down tonignt", "That's the way (I like it)" ou encore "(Shake, shake, shake) Shake your booty".
En 1978, le Kc & The Sunshine Band est sollicité pour la bande originale du film " Saturday night fever ". Il compose "Boogie shoes" qui connaît le même succès que la ballade "Please don't go" deux ans plus tard.
En 1982, c'est l'accident pour KC. Victime d'un accident de la route, il lui faudra un an pour se remettre.
Son absence marque le déclin du groupe qui connaît un ultime succès avec "Give it up", aux intonations latines qui mélangent percussions et cuivres.
En 1991, KC Casey a reformé le groupe avec des membres nouveaux et l’album "Oh Yeah !" est sorti en 1993. 8 ans plus tard, le groupe a sorti un autre album "I’ll Be There For You", mais il n’a pas eu du succès.