Biographie Kim Carnes

Kim Carnes Né(e) le 20 juillet 1945 (71 ans)

Sa biographie

Une voix impressionnante

Enfant, elle aime déjà la musique et passe des heures à chanter. Elle avait trois ans quand elle a commencé à écrire et chanter devant les gens qui restaient émerveillés par sa voix d'enfant.

En grandissant, elle chante dans les bars et clubs pour mûrir sa voix. A l'âge de 22 ans, elle adhère au groupe folk The New Christy Minstrels avec Kenny Rogers et travaille encore sa voix.

Entre temps elle tombe amoureuse de Dave Ellingson qui partage sa passion pour la musique. Les deux tourtereaux s'engagent pour la vie en 1967 et auront deux fils: Collin et Ry, en hommage à l'artiste Ry Cooder.

Outre la vie conjugale, ils passent une bonne partie de leur temps à composer des chansons. Ils décident mê me de se mettre en duo et se font appeler Kim& Dave .

Mais le duo ne durera pas puisque Kim Carnes se tournera vers une carrière solo.

En tout cas, la force de sa voix et son talent sont déjà remarqués et elle est engagée par des stations radio pour enregistrer des jingles et des publicités.

Au début des années 1970, elle écrit la chanson « Sing out for Jesus » chantée par Big Mama Thornton dans le film «  Vanishing point » de Richard C. Sarafian sorti en 1971.

L'année 1972 voit la signature de son premier album « Rest on me ». Puis elle continue à composer d'autres chansons avec son mari pour sortir en 1975 l'album « Kim Carnes » qui est déjà un succès grâce à son single «  You're a part of me ».

Elle ne tardera pas à poursuivre avec l'album « Sailin' » l'année d'après.

En 1977, elle participe au festival de la chanson américaine et son titre «  Love comes from unexpected places » est sacrée meilleure chanson du festival.

Séduisant son public, le jury ainsi que d'autres artistes tels Barbara Streisand qui a voulu enregistrer deux de ses chansons dans ses albums « Streisand Superman » et « Songbird ».


Consécration avec « Bette Davis eyes »

En 1980, elle entame un duo avec Kenny Rogers dont l'album « Gideon » a été écrit par elle et son mari Dave Ellingson.

La chanteuse multiplie les collaborations et accepte d'enregistrer la chanson « Bette Davis eyes » dédiée à l'actrice Bette Davis dans l'album « Mistaken identity » en 1981.

Son single est un grand succès, il a passé des semaines entières à la tête des Singles charts américains et australiens et assure la réputation de Kim Carnes en Europe et dans le monde entier.

La chanson obtient le recor d de l'année et remporte un Grammy Award, elle est sacrée chanson de l'année aux États-Unis en 1982.

En même temps, Kim Carnes est sacrée meilleure chanteuse pop de l'année. L'actrice Bette Davis a beaucoup apprécié la chanson et ne cesse de remercier la chanteuse et les auteurs de la chanson.

Par la suite, l'album « Mistaken identity » sera multi disque de platine et restera alors le meilleur album de Kim Carnes .

Toujours aussi créative, elle sort en 1982 son album « Voyeur » avec quelques hits pop.


Kim Carnes et les autres artistes

Tout au long de sa carrière artistique, Kim Carnes a toujours prôné la collaboration avec d'autres artistes.

C'est ainsi qu'en 1983, elle participe à la bande originale du film musical américain Flashdance réalisé par Adrian Lyne avec le duo « I'll be here where the heart is » avec Barbara Streisand.

Deux ans plus tard, elle fait appel à Ry Cooder pour chanter avec elle une chanson de son album « Barking at airplanes » qui cartonne encore avec quelques hits pop.

Son fils Collin a également participé à la réalisation de la chanson « Crazy in the night » du même album. Puis maîtrisant le piano, l'accordéon, l'harmonica et la guitare, elle s'essaye à d'autres styles de musique.

Elle enregistre alors son album « View from my house » dans un rythme plutôt country en collaborant avec de nombreux artistes tels que Vince Gill, Lyle Lovett, Billy Joe Walker et Bruce Hornsby .

En 1985, elle est invitée par Michael Jackson et Lionel Richie à se joindre à USA for Africa pour la réalisation de « We are the world » dans la lutte contre la famine en Ethiopie.

En 1987, elle se met en duo avec Jeffrey Osborne pour la chanson « My heart has a mind of its own » du film Spaceballs. Vers 1991, elle enregistre son album « Checkin' out the ghosts ».

En 1994, elle part vivre à Nas hville et continue à composer un bon nombre de chansons pour beaucoup d'artistes.

Elle prend même le temps de co-écrire avec d'autres auteurs-compositeurs de Nas hville tels que Kim Richey, Al Anderson et Brett James.

En 1998, elle sort un album live, suivi en 1999 par un album en duo avec Gloria Lynn, chanteuse soul de Ladies of blue eyed soul.

En 2004, elle invite Chuck Prophet de Green On Red à l'accompagner dans l'album « Chasing wild trains » signé sur le label Sparky Dawg Music.

Depuis elle continue son aventure dans l'écriture et quand elle a le temps elle se présente dans des concerts promus par des centres culturels ou des organisateurs de spectacles.

Ses vidéos