Kool & the Gang : la consécration dans les années 80

De la première formation à l’arrivée déterminante d’un nouveau chanteur, retour sur les heures de gloire du groupe.

Kool & the Gang : la consécration dans les années 80 © © Julien Hekimian / Getty Images

Des débuts prometteurs…

Les frères Bell, Robert "Kool" passionné de basse et Ronald adepte des cuivres, grandissent à Jersey City. Bercés dans une atmosphère musicale depuis toujours, ils forment un groupe de musique en recrutant plusieurs de leurs voisins : Clifford Adams au trombone, Claydes Charles Smith et Woody Sparrow aux guitares, Robert "Spike" Mickens à la trompette, Dennis D.T. Thomas au saxophone, Ricky West aux claviers et George Brown à la batterie.

… à la consécration

Suite à une audition, le groupe Kool & the Gang accueille un nouveau chanteur : James JT Taylor. C’est lui, avec sa voix étonnante et son charisme hors norme, qui interprétera les plus grands succès du groupe. En parallèle à cette arrivée, le groupe continue de collaborer avec Eumir Deodato, producteur émérite. Une collaboration de 10 ans qui donnera des titres internationalement connus comme "Ladies Night" en 1979, "Celebration" en 1980, "Get Down on It" en 1981 ou encore "Fresh" en 1984. En tête des charts, les chansons de Kool & the Gang s’exportent outre-Atlantique pour donner une dimension internationale à leur carrière.

Kool & The Gang - Les dernières actus