La Grande Sophie

Sophie Huriaux Né(e) le 18 juillet 1969 (47 ans)

Sa biographie

La petite Sophie

Depuis qu'elle est toute petite, La Grande Sophie se baigne déjà dans un univers de mélodies. À l'âge de neuf ans, alors qu'elle vit avec ses parents à Port-de-Bouc, elle commence à jouer de la guitare.

Talentueuse mais surtout inspirée, elle décide ensuite d'écrire ses propres chansons et, quelques années plus tard, à l'âge de treize ans, elle fonde son propre groupe de rock. Elle va alors évoluer dans le collectif en tant que compositrice et leader vocal, avant d'intégrer une éco le de beaux-arts à Marseille.

Sa passion enflammée pour la musique ne lui permettra pourtant pas d'achever ses études. La jeune artiste décidant de tout lâcher après deux ans, pour poursuivre son rê ve de musicienne.

Vers le dé but de s années 90, La Grande Sophie commence ainsi à sillonner les scènes des restaurants marseillais, ainsi que celles de divers bars locaux, pour dévoiler ses écrits. Guitare à la main, elle décide également de débarquer à Paris en 1995 et, se produisant dans différents bars et restaurants de la capitale, parvient déjà à se faire connaître.

Paris permet également à La Grande Sophie de se découvrir encore plus dans son propre sty le de musique et, au cours de la même année 1995, elle crée la « kitchen miousic », un mouvement musical qui pose un nouveau regard sur la scène et l'écriture.


« La Grande Sophie s'agrandit »

Parvenant déjà à conquérir le public à travers ses prestations live, dont notamment lors du Festival des Francofolies de La Rochelle en 1996, La Grande Sophie décide de graver ses inspirations sur un premier album.

Intitulé « La Grande Sophie s'agrandit », l'opus fait ainsi sa sortie chez le label Les Compagnons de la Tête de Mort en 1997. Une première sortie qui suscite déjà l'attention des fans et qui, pour la première fois, permet à la chanteuse de s'identifier concrètement sur le plateau du rock français.

En 2001, la chanteuse enchaîne avec un second album baptisé « Le porte-bonheur ». Avec le titre « Martin » à l'honneur, l'opus donne également rendez-vous au succès. Un début prometteur qui pousse La Grande Sophie à s'agrandir encore plus.

Le troisième album, « Et si c'était moi » débarque dans les bacs en 2004 et se vend en effet, à plus de 130 000 exemplaires. Cet opus permet encore à La Grande Sophie de remporter le titre de la « révélation scène » en 2005 et de se produire sur la grande scène de l'Olympia dans la même foulée.

Nouant de plus en plus de relations artistiques, la chanteuse se lance également dans une collaboration avec Lee Hazlewood pour le duo « Leather and lace ». Un nouvel album folk pop rock intitulé « La suite... » fera également sa sortie chez AZ / Universal en 2005.

S'ensuit une grande tournée de deux ans dans toute la France.


« Des vagues et des ruisseaux »

Parallèlement à ses enregistrements, La Grande Sophie prend également part à différentes compilations françaises. En 2005, elle participe entre autres à l'album « On dirait Nino » de l'Universal Music, avec le titre « Je veux être noir » et en 2008, elle revient avec « Le jouet extraordinaire » dans « Autrement dit », un opus de reprises de Claude Fran çois.

La même année 2008, La Grande Sophie dévoile également un EP de six chansons acoustiques. Au cours de la même période, elle continue aussi à se produire sur de grandes scènes et, sa réputation ayant déjà dépassé le territoire français, elle entame une grande tournée, « Toute seule comme une grande », en Belgique, en Suisse et évidemment en France.

En cours de route vers un cinquième album, la chanteuse commence également à dévoiler de nouveaux titres lors de ses prestations live. Promesse faite, promesse tenue, l'opus voit ainsi le jour en 2009, sous le titre de « Des vagues et des ruisseaux ».

Un album qui, avec le titre « Quelqu'un d'autre » à l'honneur, donnera rendez-vous à un troisième disque d'or et, automatiquement, à une grande tournée internationale.

Ses photos