Biographie Laurent Voulzy

Lucien Voulzy Né(e) le 18 décembre 1948 (67 ans)

Sa biographie

Un musicien dans l'âme

Lucien Voulzy, dit Laurent Voulzy , est né le 18 décembre 1948 dans le XVIIIe arrondissement Paris. D'origine guadeloupéenne, il grandit à Nogent-sur-Marne avec sa mère qui a quitté son île natale pour tenter une carrière de chanteuse à Paris. Adolescent, il n'est pas très intéressé par l'école.

Sa passion, c'est sa guitare. Il organise ses premiers concerts à la maison des jeunes de Nogent-sur-Marne et monte des petits groupes de musique.

Dès la fin des années 60, Laurent Voulzy gravite dans le milieu de la chanson et c'est en 1972 qu'il enregistre son premier titre « L'amour est un oiseau », qui est suivi de quelques autres 45 tours. S'il ne connaît pas de grand succès public durant ses cinq premières années de carrière, il fait une rencontre cruciale qui changera sa vie : celle d' Alain Souchon .

En 1974, Alain Souchon sort son premier album sur lequel Laurent Voulzy collabore. C'est donc en qualité d'arrangeur puis de compositeur qu'il connaît ses premiers succès  sur « J'ai dix ans » et « Bidon ».


Nostalgique des années d'enfance

Le premier grand tube de Laurent Voulzy en tant qu'interprète sera « Rockollection » (1977), évocation des grands tubes anglo-saxons qui ont marqué sa jeunesse, les Beatles, les Beach Boys, les Rolling Stones ou les Bee Gees . Le texte est signé Alain Souchon.

En 1979, Laurent Voulzy sort son premier album, « Le Cœur Grenadine ». La chanson-titre est un tube et contient tous les ingrédients des succès de Laurent Voulzy : mélodies délicates et agréables à chantonner en choeur, arrangements légèrement ensoleillés et sophistiqués à la fois...
Son deuxième album, « Bopper en larmes », sort en 1983 et la chanson-titre est de nouveau un tube.

En 1984, il enregistre un duo avec Véronique Jannot , « Désir Désir », un titre délicieusement sucré qui fait un malheur sur les ondes. Il compose également des chansons pour Véronique Jannot dont l'incontournable « Aviateur ».

L'année suivante, il écrit son plus gros tube à ce jour, « Belle-Ile en Mer », qui fait un carton avec sa douce mélodie et ses paroles évocatrices de destinations lointaines et de racisme ordinaire.

En 1986, Laurent Voulzy raconte ses « Nuits sans Kim Wilde » avec la complicité de l'intéressée qui vient susurrer quelques phrases sur ce tube. Deux ans plus tard, « Le soleil donne » vient mettre un peu de chaleur dans les charts grâce à son rythme lancinant et son clip lumineux.


Rigueur et lenteur

En 1992, Laurent Voulzy sort son troisième album, « Caché derrière ». Il obtient de nombreuses récompenses, notamment une Victoire de la Musique du Meilleur Album, même si le disque ne semble pas porté par un titre aussi fort que ces précédents singles.

L'année suivante, Laurent Voulzy, artiste timide et discret, se résout pour la première fois à monter sur une scène parisienne et se produit au Casino de Paris avec succès. On le retrouve ensuite régulièrement sur des événements caritatifs, notamment pour Sol en Si et les Restaurants du Coeur.

En 2001 sort « Avril », son nouvel album dont est extrait « Une héroïne ».
Les textes sont évidemment signés Alain Souchon. Laurent Voulzy reçoit la Victoire du Meilleur album de variété pop de l'année en 2002.
Une année faste pour le chanteur qui effectue une nouvelle tournée prolongée jusqu'en 2003.


« La Septième Vague » déferle

Pour la première fois de sa carrière, l'artiste propose un double best-of, « Saisons » avec le titre inédit « Là où je vais ».

En 2006, Laurent Voulzy, qui a imaginé la compilation idéale pour l'été, revient avec « La Septième Vague ». L'album regroupe dix-neuf standards en version pop acoustique parmi lesquels « Dernier baiser », « Santiano », « La madrague », « A bicyclette » ou encore « Light my fire ». L'album est certifié disque de diamant avec plus d'un million d'exemplaires vendus.

Un mois après la sortie de ce disque, le chanteur est en première partie de John Waters qui, accompagné à la batterie de Nick Mason (le batteur des Pink Floyd), chante en juillet sur le circuit de Magny-Court. A partir d'avril 2007, l'artiste surfe sur le succès de « La Septième Vague » et part en tournée à travers l'hexagone.

En 2008, l'artiste revient avec « Recollection », à l'occasion des 30 ans de « Rockollection ».
Sur ce nouveau disque, Laurent Voulzy mêle ses paroles avec des citations issues des chansons qui ont marqué sa vie, telles que « Hard Day's Night » des Beatles, « Paint It Black » des Rolling Stones, « Heart of Glass » de Blondie ou encore « Shiny Happy People » de R.E.M.


Un nouvel album 10 ans après

Près de dix ans après son dernier album original « Avril », Laurent Voulzy revient en 2011 avec le nouveau single « Jeanne » sorti le 13 septembre, suivi par l'album « Lys & Love » le 28 novembre.
Dans ce cinquième opus, Laurent Voulzy voyage en terre de France, à l'époque de l'amour courtois, de Charles d'Orléans et de la guerre de Cent Ans.

Ecoulé à plus de 300 000 exemplaires, le succès de ce disque prouve encore une fois le grand attachement du public français pour le chanteur. Le 6 juin 2012, Laurent Voulzy part en tournée et fait salle comble à travers la France.

Le 25 janvier 2013, France 2 diffuse un concert enregistré en décembre à l'Eglise Saint-Eustache à Paris et qui fera l'objet d'un album live.
Laurent Voulzy travaille actuellement sur un album avec Alain Souchon.

Les dernières actus de Laurent Voulzy

Ses vidéos

Ses photos