Leonard Cohen

Leonard Cohen Né(e) le 21 septembre 1934 (82 ans)

Sa biographie

L’île d’Hydra

Leonard Cohen voit le jour le  21 septembre 1934 à Montréal (Canada).

Issue d’un milieu aisé, le jeune homme se passionne très tôt pour la littérature. Il découvre alors des œuvres de Sartre, Camus ou encore certains poètes espagnols et irlandais.

Particulièrement fan de flamenco et de musique pop, il fonde à 17 ans son premier groupe, Buckskin Boys. Axé sur la country, la formation doit beaucoup de ses textes à Leonard Cohen.

Après des études à New-York, l’artiste se consacre surtout à l’écriture
Le premier de ses travaux est un recueil qui s’intitule : « Let us compare mythologies ». Certains des textes sont d’ailleurs repris sur l’album « Six Montréal poets »

Inspiré par la mythologie, l’artiste part pour l’île d’Hydra en Grèce. Durant sept ans, il prend le temps d’écrire et c’est ainsi que paraît notamment « The favourite game » (1963) puis « Beautiful losers » (1966).


« Hallelujah »


De retour en Amérique, l’artiste se remet à la musique. Il s’illustre notamment dans certains festivals. En 1966, il compose pour Judy Collins « Suzanne ». Grâce à ce hit, Leonard Cohen commence à se faire un nom.

Le producteur John Hammon le repère et tout naturellement, il enregistre son premier album « The songs of Leonard Cohen »(1967).
C’est ainsi qu’il révèle son talent de chanteur. Il enchaîne ensuite avec « Songs from a room » en 1969 puis « Songs of love and hate » en 1971.

En 1977, après des albums très appréciés des critiques, Leornard Cohen sort un disque jugé décevant, « Death of a ladies’ man ».

Cependant, en 1984, Leornard Cohen marque les esprits avec son célèbre titre « Hallelujah ». Un morceau qui se retrouve sur le très spirituel opus « Various positions ».

Au début des années 90, des artistes comme R.E.M., Nick Cave ou Jean-Louis Murat décident de rendre hommage avec « I'm your fan ». Un album qui reprend des compositions de l’artiste.


« Live in London »

En 1992, après l’accident de voiture de son fils, le chanteur sort un album au ton plus grave qu’ à l’accoutumé, « The Future ».

À l’aube du 21ème siècle, l’interprète livre l’album « Ten new song ». Influencé par sa pratique du bouddhisme, l’auteur fait voyager son auditoire.  

Après « Dear Heather » (2004) ou encore « Book of Longing » (2007), en collaboration avec Philip Glass, Leonard Cohen immortalise sa tournée de Londres avec l’opus « Live in London » (2009).

Les dernières actus de Leonard Cohen

Ses photos