Sa biographie

Après de vaines tentatives auprès de maisons de disques italiennes, c'est finalement chez Pathé France que Les Chats Sauvages débutent leur carrière. Profondément influencés par Cliff Richards ou encore les Shadows, Dick Rivers , le chanteur, John Rob, le guitariste, James Fawler, Jack Regard, le bassiste, et Willy Lewis, le batteur, sortent leur premier disque, "Ma p'tite amie est vache" en 1961. Le groupe, naturellement popularisé grâce à sa musique, profite également de la représentation que fait d'eux Siné. Le dessin des cinq chats "rockants", d'abord utilisé pour décorer leur grosse caisse, est repris pour la pochette du disque "Hey pony", la même année.

A la faveur de leur venue au festival de Juan les Pins, passage obligé de l'époque pour les "enfants du rock", ils enregistrent, en 1961 toujours, un album qui comprend notamment "Twist à Saint-Tropez", tiré du morceau de Guy Laffite, et "Est-ce que tu le sais ?", inspiré par Ray Charles et son "What'd I say".
Les amateurs de rock ne tardent pas à s'enflammer pour les Chats sauvages, qui se produisent au Palais des sports à la fin de l'année. Ils électrisent la salle de spectacle, qui est ravagée par les fans emportés.

1961 est décidemment une année prolifique pour le groupe qui sort "Tu peins ton visage" et "Sous le ciel écossais" en 1962. Armand Molinetti, l'ancien musicien de Xavier Cugat, a alors remplacé Willy Lewis, parti rejoindre les Champions. Quand au batteur anglais, Dean Shelton, ex Georgie & the Blue Flames, il vient renforcer les Chats sauvages qui après "Oh oui", "Quand les chats sont là" et "Un coeur tout neuf" s'orientent vers des titres plus lents comme "L'amour que j'ai pour toi" ou "Oh lady".

Le départ de Dick Rivers

Alors que Dick Rivers quitte la formation tandis que le batteur André Ceccarelli la rejoint, sort le titre "Je reviendrai" en 1962, sans que ce chassé-croisé ne s'ébruite. Il faut attendre le retentissant "Derniers baisers", quelques mois plus tard, pour que le public découvre le successeur de Dick Rivers , Mike Shannon.
Le chanteur, n'a guère le temps de souffrir de la comparaison. Après la sortie d'"Une fille comme toi" en 1963, Les Chats Sauvages n'hésitent pas a emprunter au répertoire des Beatles, d'abord avec "Elle t'aime" et "Seul", reprises respectives de "She loves you" et de Boys".

On ne reconnaît plus la patte des Chats Sauvages qui finissent par se séparer en 1964 après "Je suis prêt", d'après "That's all right" de Mickie Most.
Pour autant, Les Chats Sauvages reviennent sous le nom des Chats Renaissants en 1972, sous l'impulsion de Jack Regard. Une aventure qui prend fin rapidement avec la mort du bassiste deux ans plus tard.

Nostalgiques du groupe, Dick Rivers , John Rob et Willy Lewis reforment le groupe pour l'album "Chats Sauvages 1982", qui connaît un certain succès, contrAIRement à la tentative infructueuse avec Mike Shannon qui ne rencontre quasiment pas d'écho avec "Derniers baisers".