Les Innocents

Les Innocents Né(e) le 30 novembre 1981 (34 ans)

Sa biographie

Les Innocents

Comme la majorité des groupes de rock, les Innocents se forment suite à des rencontres amicales. Le groupe se crée à Paris en 1982, principalement autour de JP Nataf, Jean-Philippe Nataf de son vrai nom, qui, se berçant de musiques rock et de pop depuis plusieurs années, décide de fonder son propre collectif.

Il crée sa première formation, les Privés, à l'orée des années 80.
Et c'est ce premier groupe, rejoint plus tard par Bertrand Sansonetti (plus connu sous son pseudo Tramber), Rico et Pierre Morin, qui empruntera par la suite le nom des Innocents.

Après quelques années dans les coulisses, le collectif se dévoile officiellement sur la scène française vers le milieu des années 80. Il entame l'aventure en se produisant dans plusieurs villes françaises, assurant entre autres la première partie de R.E.M. C'est au fil de ces prestations live, où son style commence à se dessiner, que le groupe se fait remarquer par le producteur Patrice Fabien.

Il décide de signer un contrat avec les Innocents, avec un premier enregistrement à la clé. « Pamela », le premier single du groupe, débarque dans les bacs en 1985.

Le morceau passe presque inaperçu et ne parvient pas encore à faire connaître le collectif. Le public ne sera au rendez-vous que deux ans plus tard, en 1987, avec la sortie de « Jodie ».


« Fous à lier » et « Colore »

« Jodie », à peine sorti en 1987, devient rapidement un classique des ondes pop françaises. Un premier single à succès qui fait passer les Innocents sur le devant de la scène.

En 1989 sort leur premier album « Cent mètres au paradis ». L'opus fait un ravage immédiat au Canada, notamment avec le single éponyme et la chanson « Miss Monde pleure ». Les titres suscitent singulièrement l'intérêt du public et se hissent au sommet des charts.

La véritable consécration en France n'est pourtant pas encore au rendez-vous.
Ce ne sera qu'en 1992, trois ans plus tard, que les Innocents signent leur plus grand succès avec leur deuxième opus « Fous à lier ».
« L'autre Finistère », « Un homme extraordinaire », ou encore « Confessions d'un vieux serpent » : cet album se présente tel un bouquet de paroles et de musiques délirantes. Un nid musical qui ne peut qu'attirer l'attention, ouvrant ainsi au groupe la porte de la gloire.

Entre temps, avec le départ de Bertrand Sansonetti, le musicien et chanteur Jean-Christophe Urbain rejoint les Innocents.
Leur prochain tube, « Colore », extrait de l'album « Post-partum » en 1996, contient définitivement la patte de ce nouveau membre. Dès sa sortie, le single est plébiscité par le public. 

Entre 1994 et 1997, les Innocents décrochent trois Victoires de la Musique dans la catégorie Groupe de l'année.


La fin de l'aventure

Composé désormais de Jipé, de Jean-Christophe Urbain, de Bernard Viguié et de Christopher Board, les Innocents poursuivent leur aventure musicale avec un quatrième album éponyme en 1999.

Un opus où l'on peut découvrir treize titres inédits, dont « Sur la terre arrosée », « Tu sais lire », ou encore « Une vie moins ordinaire », mais qui ne trouve pas son public. Entraînés par ce premier échec, déjà précédé par une certaine période de discrétion, les membres du groupe décident alors de mettre fin à leur histoire collective pour continuer leur route séparément.

JP Nataf dévoile notamment un premier album solo « Plus de sucre » en 2004, suivi cinq ans plus tard par « Clair ». Les deux anciens membres Bertrand Sansonetti et Pierre Morin ont également enregistré en solo dans les années 90.

En 2003, les Innocents se réunissent à nouveau à travers un nouvel opus, une compilation baptisée « Meilleurs souvenirs », sur laquelle sont gravés leurs plus grands succès.


2013, année du retour


Presque 15 ans après la sortie de leur dernier album, les Innocents préparent leur grand retour sur la scène musicale française pour la rentrée 2013. Une tournée serait également en préparation.