Histoire d'une chanson : Marcia Baila des Rita Mitsouko

« Mais c’est la mort qui t’a assassinée, Marcia. C'est la mort qui t'a consumée, Marcia. C’est le cancer que tu as pris sous ton bras », répète Catherine Ringer, des Rita Mitsouko, dans la chanson Marcia Baila.

Catherine Ringer © getty images

Un hommage à une amie danseuse

A la fin des années 70, Catherine Ringer et Fred Chichin - unis à la ville comme à la scène - créent le groupe Les Rita Mitsouko. Lors des tout premiers concerts, une amie de Catherine Ringer, une danseuse et chorégraphe argentine pour la compagnie du Théâtre en poudre, Marcia Moretto, les accompagne. Lorsqu’elle décède d’un cancer foudroyant, à l’âge de 32 ans seulement, les Rita Mitsouko décident de lui rendre un tout dernier hommage. La chanson Marcia Baila est née. Traduction de son titre espagnol : Marcia danse…

Un succès presque surprise

Au départ, la chanson Marcia Baila se retrouve à occuper la face B du premier album de Rita Mitsouko, l’album éponyme sorti en 1984. Mais alors que leur premier single, Restez avec moi, ne fonctionne pas vraiment, la chanson Marcia Baila est littéralement plébiscitée par les radios, passant en boucle. Le grand public adopte le titre qui contribue au vif succès de leur premier opus. Un 45 tours sort peu après. La chanson sera l’un de leurs plus gros succès. Elle sera disque d’or en France, avec plus de 500 000 exemplaires vendus. La carrière du duo des Rita Mitsouko est lancée et les succès vont désormais s'enchaîner...

Les Rita Mitsouko - Les dernières actus