Les Surfs

Les Surfs Né(e) le 30 novembre 1958 (57 ans)

Sa biographie

À Madagascar

Les six membres initiaux du groupe sont frères et soeurs, issus de la même famille Rabaraona. Monique, Nicole, Coco, Pat, Rocky et Dave Rabaraona commencent par écouter du jazz, du gospel et surtout les Platters, avant de décider en 1958 de créer leur propre groupe pour participer à un concours musical amateur.

Après avoir remporté le concours organisé par la station de radio nationale, à l'occasion de la proclamation de l'indépendance de Madagascar, les « Rabaraona frères et soeurs » part en tournée à travers tout Madagascar, aux côtés des grands noms comme Henry Ratsimbazafy et les CCC Guitares.

Sous le nom de Les Béryls, la fratrie Rabaraona sortent leur premier 45 tours, comportant trois chansons en langues françaises. Fort de leur succès national, Les Béryls est nommé par le gouvernement français pour honorer les couleurs malgaches à Paris, à l'occasion du concert d'inauguration du futur Antenne 2, la deuxième chaîne de télévision française.


En France

La date du 8 septembre 1963 marque le grand tournant de l'histoire du groupe, lorsque les six Rabaraona se produisent devant des milliers de spectateurs français. Le groupe fait un tel tabac qu'il est aussitôt sollicité par Roger Marouani, qui le fait signer chez la maison de disque Festival.

Le groupe Change alors de nom pour s'appeler Les Surfs et sortent leur premier disque en décembre de la même année. Le tube « Reviens vite et oublie », une adaptation française de « Be my baby » des Ronettes, se classe en tête des hit-parades français, espagnol et méxicain, pendant plus de trois mois. Entre temps, le groupe tourne à travers toute la France, partageant la vedette avec Sheila et Frank Alamo.

Dans l'année 1964, Les Surfs se produit à l'Olympia de Paris et est proclamé Révélation française de l'année. Au sommet de leur gloire, le groupe enchaîne les tournées internationales et joue en Espagne et en Italie, en passant par la Suisse, la Roumanie, la Bulgarie ainsi que plusieurs autres pays francophones d'Europe, du Moyen-Orient et d'Afrique.

Les Surfs est alors présent dans tous les grands festivals de l'époque, à l'instar du Festival International de Sanremo et du Festival de Montreux. La popularité et la notoriété du groupe sont désormais mondiales.


Au sommet

Accumulant les passages à la télévision, les spectacles et les hits à succès, le groupe s'est fait une place d'honneur dans le panthéon des plus grands groupes de variété française de l'époque.

Le groupe partage souvent la scène avec de grosses pointures comme Tom Jones, Jacques Brel, Les Supremes, Enrico Macias ou encore Les Rolling Stones, Oscar Peterson et Stevie Wonder.

En raison de leur popularité internationale, le groupe revisite la plupart de ses tubes en anglais, en allemand, en italien et en espagnol. Les Surfs apparaît également dans les films « Cherchez l'idole » et « Le dernier tiercé ».

Les Surfs font partie des rares groupes de l'époque à pouvoir se vanter d'avoir joué devant de nombreux chefs d'État, dont la famille princière Grimaldi de Monaco et le Président zaïrois Mobutu.

En 1970, après une longue série de tournées au Canada, en Guadeloupe, Martinique, le groupe se sépare. Leur carrière se résumera à sept années de succès, plus quatre millions de disques vendus, une dizaine de tubes, près de quatorze EP, trois 30cm ainsi qu'un nombre incalculable de tournées internationales.

Plusieurs d'entre les six membres du groupe s'essaieront à une carrière solo. Les Surfs-Feedback et Les Surfs 2008 verront le jour dans les années qui suivent, sans pouvoir égaler le succès de la première génération des Surfs.

Monique Rabaraona s'éteint le 15 novembre 1993 à Paris et sa soeur Nicole Rabaraona décède le 5 mai 2000 à San Diego, Californie.