Biographie Lesley Gore

Lesley Sue Goldstein Né(e) le 2 mai 1946 (70 ans)

Sa biographie

Présentation

De son vrai nom Lesley Sue Goldstein, Lesley Gore voit le jour le 2 mai 1946 à New York City et grandit à Tenafly, New Jersey. À l'âge de 11 ans, elle tombe amoureuse de la pièce musicale de Broadway intitulée « My fair lady » et rêve de faire carrière dans le monde du spectacle.

Elle enregistre en 1963 chez Mercury Records son premier single, intitulé « It's my party ». Grâce à ce premier essai, elle se paye la première place du chart pop U.S. et s'impose comme étant la Nouvelle star de l'époque.

Devenue hymne de la jeunesse, la Chanson se vendra à grande échelle. À noter que Lesley Gore n'était encore qu'une élève du Dwight School for Girls d'Englewood lorsqu'elle est devenue célèbre grâce à « It's my party », à l'âge de 17 ans. Elle sort en 1963 son premier album intitulé « I'll cry if I want to ».

Forte du succès de son premier single, Lesley Gore enchaîne avec de nombreux autres singles, dont « Judy's turn to cry », « She's a fool » et « You don't own me » qui se classeront tous dans le Top Five U.S.

À cette époque, elle enregistre chez Mercury Records sous la houlette du producteur Quincy Jones, qui deviendra plus tard l'un des plus grands personnages de toute l'histoire de la musique américaine.

Accumulant ensuite les hits à succès, elle se voit proposer plusieurs contrats à la télévision ainsi qu'au cinéma. Mais Lesley Gore déclinera toutes les offres qu'elle recevra, pour se consacrer à ses études et intégrer le Sarah Lawrence College.

Cette décision limitera ses prestations et autres apparitions en public aux week-ends et vacances scolaires, ce qui nuit à sa popularité.

Néanmoins, dans les années 60, Lesley Gore restera l'une des plus célèbres chanteuses de sa génération, aussi bien aux States qu'au Canada. En 1964, elle apparaît ainsi aux côtés des géants tels que les Rolling Stones, Smokey Robinson et James Brown, au fameux T.A.M.I. Show.


La suite

Vers la fin des années 60, Lesley Gore voit sa popularité baisser, surtout en raison de la montée de la nouvelle scène psychédélique.

En 1967, après plusieurs singles peu convaincants et plusieurs reprises en français, en allemand ainsi qu'en italien de ses plus belles Chanson s, elle inscrit dans le Top 20 U.S un tube intitulé « California nights ». Invitée à jouer dans quelques épisodes de la série télévisée Batman, elle y interprétera ce nouveau single et renoue brièvement avec le succès.

Mais Lesley Gore ne connaîtra toutefois plus le grand succès de ses débuts. Par la suite, elle se contentera de se produire dans des salles de concerts peu importantes ainsi que dans des cabarets. Elle s'adonnera également à l'écriture de Chanson s pour le compte d'autrui et surtout pour des bandes originales de film.

En 1980, elle compose une bande originale pour le film « Fame », ce qui lui vaudra une nomination aux Academy Awards. De 1980 à 1990, Lesley Gore enchaîne les concerts et les apparitions télévisées, ne s'éloignant pas trop des devants de la scène.

En 1999, elle réalise son vieux rêve d'enfant en effectuant une apparition dans une pièce musicale de Broadway baptisée « Smokey Joe's cafe ». En 2005, retour en studio chez Engine Company Records, pour enregistrer « Ever since », son premier véritable nouvel album depuis 1976.

Dans la même année, elle attire l'attention des médias en révélant au grand public son homosexualité.

Toujours active à l'heure actuelle, Lesley Gore reste une des icônes les plus marquantes des années 60-70.