Level 42

Level 42 Né(e) le 30 novembre 1979 (36 ans)

Sa biographie

Les débuts du groupe

Le groupe Level 42 se forme officiellement en 1980 à Londres, autour de Mark King, Mike Lindup, Wally Badarou ainsi que des frères Boon et Phil Gould. Très vite, le groupe décroche un contrat chez Elite Records, un label local indépendant.

Il y enregistre une poignée de singles, dont « Love meeting love » qui attire l'attention du label Polydor Records. Level 42 sort en 1981 son premier single chez ce dernier, intitulé « Love games », qui s'inscrit aussitôt dans le Top 40.

Dans la même année, ils sortent leur premier album éponyme, qui reçoit les belles éloges des critiques. L'album fait immédiatement un grand tabac à travers toute l'Europe et le groupe s'impose déjà comme l'une des figures importantes de la scène montante de l'époque.

Fort du succès de ce premier essai, Level 42 enchaîne avant la fin de l'année avec un deuxième album qui s'intitule « The early tapes » et qui reprend plusieurs anciennes chansons enregistrées chez Elite Records.

Le succès est toujours au rendez-vous, grâce à leur formule jazz-funk irrésistible.

En 1982, Level 42 sort « The pursuit of accidents », leur troisième album. Ce nouvel opus marque la nouvelle orientation du groupe vers une musique plus pop, comme l'illustre les singles à succès « The chinese way » et « Weave your spell ».

Grâce entre autres à ces deux singles, ce troisième album se vend à grande échelle et s'ouvre sur un public plus large. L'année suivante, le groupe enchaîne avec l'album à succès « Standing in the light », qui contient « The sun goes down (Living it up) », le premier single du groupe à s'inscrire dans le Top Ten.

Dans la même lignée que ce single, l'album se classe également dans le Top Ten des ventes d'album U.K.


La consécration

Level 42 enregistre et sort en 1984 l'album « True colours », qui mélange funk, pop, rock et ballades. Grâce à des singles comme « The chant has begun » et « Hot water », le groupe étend sa popularité au-delà des frontières britanniques, faisant parler de lui aux Pays-Bas, en Belgique et un peu partout en Europe.

Très adulé, Level 42 enchaîne les tournées et les concerts de grande envergure, enregistrant entre temps le Double album live « A physical presence », en 1985.

En tournée, Level 42 recrute Krys Mach en renfort, qui sera présent dans toutes leurs tournées de 1984 à 1988 et qui participera également à l'enregistrement de quelques albums.

L'année 1985 verra la sortie de l'album « World machine », comportant les singles « Leaving me now » et « Something about you », classés dans le Top 20 U.K. Grâce à ces derniers, Level 42 devient très célèbre dans les charts d'Amérique du Nord.

À cette époque, des tensions se font déjà ressentir entre Phil Gould et Mark King, mais ne nuisent encore en rien à la magie du groupe.

En 1987, le collectif réaffirme son statut de grand groupe en sortant l'album « Running in the family », qui connaît très vite un véritable succès international et devient le best-seller du groupe. Propulsé par le single « Lessons in love », l'album se place à la première place des charts danois, allemand, suisse et même de celle du chart d'Afrique du Sud.

S'ensuivront le succès des autres singles comme « It's over », « To be with you again » ou encore « Running in the family ».

Au sommet de leur gloire, Level 42 se produit en juillet 1987 aux côtés des grands noms comme Eric Clapton , lors du concert de charité organisé à l'occasion du « The Prince's Trust ».


Séparations et reformations

Après plusieurs séries de tournées, aux côtés entre autres des grosses pointures comme Madonna, Phil et Boon Gould quittent Level 42 en 1987. Neil Conti et Paul Gendler prennent temporairement les places respectives des frères Gould, pour ensuite les laisser à Gary Husband et Alan Murphy.

Level 42 revient en force dans les bacs en 1988 avec l'album « Staring at the sun », qui est classé numéro 2 en Grande-Bretagne. Toujours aussi adulé, Level 42 part ensuite en tournée un peu partout en Europe, enchaînant les concerts à guichets fermés.

En octobre 1989, Alan Murphy décède. Il souffrait non seulement d'une grave pneumonie mais était également atteint du SIDA. Dévasté par cette perte, le groupe décide de s'accorder une année de break.

En 1990, Level 42 effectue son grand come-back avec de nouveaux membres, Allan Holdsworth, John Thirkell, Gary Barnacle et Lyndon Connah, à son bord.

Dans la même année, le groupe signe chez RCA Records et y sort l'album « Guaranteed », qui reçoit un très bon accueil de la part des critiques mais se vend moins bien que les précédents opus.

En 1994, Level 42 sort un nouvel album intitulé « Forever now ». Entre temps, Gary Husband quitte l'aventure, Jakko Jakszyk est recruté comme nouveau membre et Phil Gould revient dans le groupe, en tant que batteur et auteur attitré.

Level 42 part ensuite en tournée, mais sans Phil Gould qui s'est contenté d'enregistrer l'album et d'en faire la promotion. Gavin Harrison prend alors sa place lors de la tournée « Forever Now Tour ».

À l'issue de cette tournée, le groupe se sépare. En 2001, Mark King, Phil Gould, Wally Badarou et Mike Lindup reforment Level 42, projetant de sortir un nouvel album. Mais cette renaissance du groupe ne durera que quelques temps seulement et les sessions d'enregistrements seront très vite abandonnées.

Par la suite, Mark King rachète les droits du nom Level 42 et monte autour de lui une nouvelle formation qui inclut Gary Husband, Lyndon Connah, Nathan King et Sean Freeman. Entre les multiples tournées, le groupe enregistre l'album « Retroglide », qui sort en 2006.

Toujours en activité à l'heure actuelle, Level 42 a son nom inscrit dans le panthéon des grands groupes britanniques.