Biographie Louis Bertignac

Louis Bertignac Né(e) le 23 février 1954 (64 ans)

Sa biographie

Après des collaborations avec quelques groupes, Louis Bertignac se fait connaître grâce au collectif Téléphone .

Pendant dix ans, la gloire le suit. Mais son envie de se produire en solo est plus forte. Il reprend quelques classiques de rock et écrit pour des artistes comme Carla Bruni .

Louis Bertignac a la particularité de s’être illustré en groupe mais aussi dans une carrière solo. Certes, le succès n’est pas arrivé dès la création des Super Goujats en 1973, la première formation de ce guitariste né à Oran. Il accompagne alors Jacques Higelin .

Il n'est pas arrivé non plus avec Corinne Marienneau avec qui il forme le groupe Shakin’ street. L'aventure de cette formation est d'ailleurs très courte. Il fonde alors le groupe Téléphone en 1976 avec le succès qu’on lui connaît sur sa période de dix ans d’existence.

Recasé avec les Visiteurs en 1986, il sort deux albums, « Bertignac et les visiteurs » et « (Visiteurs) Rocks », mais ressent le besoin de s’exprimer seul.


En solo

Il sort son premier opus solo « Elle et Louis » en 1993. Un an plus tard, il récidive avec « Bertignacoustic » où il reprend le « Starway to heaven » de Led Zeppelin, « Pinball wizard » et « My generation » des Who, « Ruby Tuesday » des Rolling stones ou encore « Help ! » des Beatles. Deux ans plus tard, il sort « ‘96 ».

En 1998, c’est par un live, sobrement intitulé « Bertignac live », que l’ex- Téléphone s’illustre. Il s’agit d’un double CD où l’on retrouve de nouvelles reprises comme « Sympathy for the devil » des Rolling stones ou « Girl from the north country » de Bob Dylan .


Composition

Il décide de se lancer dans l’écriture de plusieurs chansons pour des artistes comme Corine Marienneau ou Carla Bruni . Cette dernière lui écrit en retour la presque totalité de son album « Longtemps », avec notamment leur duo « Les frôleuses ».

Après un nouveau double CD live intitulé « Power trio » sorti en 2006, il écrit un second album pour Carla Bruni , « No promises ». Il se produit depuis lors de festivals et de concerts dans des lieux insolites (New Delhi, Katmandou…).

En 2010, Bertignac participe à l’album «Out of the Blues», de Jean-Pierre Danel, en trio avec Danel et Beverly Jo Scott, pour soutenir la lutte contre le sida. Il produit «Sur mes gardes», de Joyce Jonathan.

 

Après avoir été nommé chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres, il revient à un travail solo et sort, le 14 mars 2011, «Grizzly (ça c’est vraiment moi)». La version CD contient 13 titres et la version en double vinyle 19 morceaux, dont 2 titres sont des reprises en électrique de deux chansons de l’album. Les paroles sont de Boris Bergman, et les musiques de Louis Bertignac.

 

Johnny Hallyday l’invite à faire la première partie de son Tour 2012. 

 

En 2014, il propose «Suis-moi», un album de 13 titres en version standard. La version Deluxe offre 5 morceaux supplémentaires. Mélanie Laurent, la comédienne, l’accompagne sur «Je dis oui».

 

 

La télévision

 

Louis Bertignac accepte d’être juré dans deux émissions de télé crochet ; de 2011 à 2013, dans «The Voice», et de 2013 à 2015, dans «The Voice Kids».

 

En 2015, il fait une reprise de «Solenzara», en duo avec Francine Massiani sur l’album «Corsu Mezu Mezu».

 

Le 11 septembre 2015, le groupe Téléphone se retrouve pour un concert au Point Éphémère à Paris sous le nom Les Insus, sans la bassiste Corine Marienneau, remplacée par Aleksander Angelov. Les Insus s’engage dans une tournée française à guichets fermés du 27 avril au 11 novembre 2016. Puis reprennent à l’été 2017 avec un final au Stade de France les 15 et 16 septembre, et une post tournée à La Réunion. Un album live de la tournée, "Les Insus Live", sort le 8 septembre 2017

Entretemps, il est devenu papa pour la 3e fois.

 

Fin janvier 2018, Louis Bertignac annonce qu’il sortira prochainement un nouvel album.

 

 

Les dernières actus de Louis Bertignac

Ses vidéos

Ses photos

"The Voice": découvrez les premières images Sylvie Malfray
1/5