Louis Bertignac

Louis Bertignac Né(e) le 23 février 1954 (62 ans)

Sa biographie

Louis Bertignac a la particularité de s’être illustré en groupe mais aussi dans une carrière solo. Certes, le succès n’est pas arrivé dès la création des Super Goujats en 1973, la première formation de ce guitariste né à Oran. Il accompagne alors Jacques Higelin .

Il n'est pas arrivé non plus avec Corinne Marienneau avec qui il forme le groupe Shakin’ street. L'aventure de cette formation est d'ailleurs très courte. Il fonde alors le groupe Téléphone en 1976 avec le succès qu’on lui connaît sur sa période de dix ans d’existence.

Recasé avec les Visiteurs en 1986, il sort deux albums, « Bertignac et les visiteurs » et « (Visiteurs) Rocks », mais ressent le besoin de s’exprimer seul.


En solo

Il sort son premier opus solo « Elle et Louis » en 1993. Un an plus tard, il récidive avec « Bertignacoustic » où il reprend le « Starway to heaven » de Led Zeppelin, « Pinball wizard » et « My generation » des Who, « Ruby Tuesday » des Rolling stones ou encore « Help ! » des Beatles. Deux ans plus tard, il sort « ‘96 ».

En 1998, c’est par un live, sobrement intitulé « Bertignac live », que l’ex- Téléphone s’illustre. Il s’agit d’un double CD où l’on retrouve de nouvelles reprises comme « Sympathy for the devil » des Rolling stones ou « Girl from the north country » de Bob Dylan .


Composition

Il décide de se lancer dans l’écriture de plusieurs chansons pour des artistes comme Corine Marienneau ou Carla Bruni . Cette dernière lui écrit en retour la presque totalité de son album « Longtemps », avec notamment leur duo « Les frôleuses ».

Après un nouveau double CD live intitulé « Power trio » sorti en 2006, il écrit un second album pour Carla Bruni , « No promises ». Il se produit depuis lors de festivals et de concerts dans des lieux insolites (New Delhi, Katmandou…).

Les dernières actus de Louis Bertignac

Ses photos