Biographie Louis Chedid

Louis Chedid Né(e) le 1 janvier 1948 (68 ans)

Sa biographie

La jeunesse de Louis Chedid est marqué par deux arts : la musique et le cinéma.
En 1973 sort " Balbutiements ", son premier album qui sera suivi de deux autres en 75 et 76 qui feront des sorties discrètes.

Il faut attendre le single " T'as beau pas être beau " (1978) pour que Louis Chedid soit enfin connu du grand public.
L'album suivant, en 1981, intitulé " Ainsi soit-il ", est un succès, tout comme la chanson-titre dans laquelle Chedid évoque sa Passion pour le 7e art.

En 1984, il enregistre une nouvelle version de " Hold Up " qui figurait sur son deuxième album. Dans ce clip mémorable, on retrouvait Alain Souchon et Claude Brasseur.
L'année suivante sort l'album " Anne, ma soeur Anne " sur lequel on trouve le dynamique " God Save the Swing " et bien sûr, la chanson-titre.


Un chanteur engagé

Chanteur à la fois engagé et discret, Louis Chedid aborde des thèmes graves avec une distanciation qui lui est propre. Parmi ses préoccupations majeures figure la xénophobie et la montée du fascisme qu'il évoque dans " Le gros blond " - sur l'album " Bizar " - (1988), " Bleu Blanc Rouge " (1992) et évidemment dans " Anne, ma soeur Anne " (1985), une de ses plus célèbres chansons.

En 1990,Louis Chedid sort un nouvel album intitulé " Zap " pour lequel in montera sur la scène de la Cigale. Puis en 1992, il enregistre l'album " Ces mots sont pour toi " où on retrouve son humour décalé et ses préoccupations militantes.

Sur cet album figure déjà son fils, Matthieu Chedid, guitariste. Ce dernier à déjà fait les choeurs sur " T'as beau pas être beau " alors qu'il n'était qu'un enfant. Par la suite, le fils s'imposera vite comme un des jeunes talents incontournables de la chanson française.

Ce n'est qu'en 1997, que sort l'album suivant, " Répondez-moi ", sur lequel figure un autre titre engagé, " Bourreaux victimes et spectateurs ".
Ce disque sera suivi d'une grande tournée l'année suivante.

En avril 2001, il sort un nouvel album, " Bouc Bel AIR ", sur lequel on retrouve encore une fois son fils, qu'on appelle désormais -M-, qui est guitariste sur certains titres.
Souvenirs de sa prestation au festival des Vieilles Charrues, qui se tient chaque année en Bretagne, et de son concert au Cirque Royal de Bruxelles, " Botanique et vieilles charrues ", un double CD live et un DVD, sortis en 2003.

Fort de sa popularité et d'un public resté fidèle et admiratif, l'artiste propose 14 titres enjoués réunis sur l'album " Un ange passe ".
L'acoustique, très prisé par les chanteurs, y tient une place prépondérante.

En 2004 toujours, Louis Chedid repart en tournée.


L'aventure du "Soldat rose"

Avec Pierre-Dominique Burgaud, il imagine Le soldat Rose (2006), un conte musical (dont les chansons sont interprétées entre autres par Vanessa Paradis, Jeanne Cherhal, Francis Cabrel, Alain Souchon et Bénabar) qui retrace l’histoire d’un petit garçon perdu au rAyon des jouets d’un grand magasin.

En novembre 2010, Louis Chedid revient avec l'album "On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime", notamment avec un duo avec son fils, Matthieu, alias M, intitulé "Tu peux compter sur moi".

Trois ans plus tard, jour pour jour ou presque, Louis Chedid dévoile " Deux fois l'infini ", son seizième album en 40 ans de carrière.

Les dernières actus de Louis Chedid

Ses photos