Luc Plamondon

Luc Plamondon Né(e) le 2 mars 1942 (74 ans)

Sa biographie

Ses débuts en tant qu’auteur

Luc Plamondon est né à Saint-Raymond-de-Portneuf au Québec en 1942. Dès son plus jeune âge, il étudie le piano et fait des études classiques au SéminAIRe de Québec. Il écrit alors des textes qu’il soumet à André Gagnon, arrangeur québécois très réputé.

En 1970, il signe son tout premier succès, « Les chemins de l’été », interprété par Steve Fiset, dont la musique est signée André Gagnon. La même année, Luc Plamondon collabore avec l'artiste cAnadien Donald Lautrec, pour lequel il écrit les paroles de son opus.

La même année, l’auteur croise la route de deux musiciens québécois : Diane Dufresne et François Cousineau. Cette rencontre signe un tournant dans la carrière de Luc Plamondon . Tout au long des années 70, il signe en effet une série de succès pour la chanteuse : « Tiens-toé Ben, j'arrive », « L'opéra-cirque » ou encore « Maman si tu m'voyais... tu s'rais fière de ta fille ».


La légende de « Starmania »

En 1975, Luc Plamondon reçoit un appel de l’artiste français Michel Berger . Très admirateur du travail effectué avec Diane Dufresne , il souhaite créer avec lui une comédie musicale.
L’opéra rock « Starmania », voit le jour en 1978. Daniel Balavoine, France Gall, Fabienne Thibault, Nanette Workman, Claude Dubois ou encore Diane Dufresne rejoignent la troupe phare du spectacle.
Véritable succès, « Starmania » voit plusieurs de ses chansons élevées au rang de tubes : « Le monde est stone », «Quand on arrive en ville» et « Le Blues du businessman», « La Chanson de Ziggy » ou encore « SOS d'un terrien en détresse ». Encore aujourd’hui, cet opéra rock est l’un des plus réadapté et joué au monde.

Luc Plamondon , auteur très en vogue dans les années 80

Luc Plamondon devient alors l’auteur le plus en vogue. Il écrit successivement pour Julien Clerc , avec « Cœur de rocker », Robert Charlebois , avec « Les talons haut » ou encore pour Petula Clark , avec « Mister Orwell ».

Très prolifique, il enchaîne, dans la fin des années 90 avec l’écriture du spectacle musical « La légende de Jimmy »,  dont la vedette est Diane Tell.

En 1991, l’auteur offre à Céline Dion deux titres qui la mettent directement sur la voie du succès, « Lolita » et « Incognito». La star québécoise décide de lui rendre hommage en sortant un album sur lequel elle interprète une douzaine de ses œuvres.  Cet opus se vend à plus d'un milLion d'exemplAIRes.


Sa rencontre avec Richard Cocciante

En 1998, et en collaboration avec Richard Cocciante , Luc Plamondon travaille sur un autre projet de comédie musicale. Adaptation scénique du roman de Victor Hugo « Notre-Dame de Paris », ce spectacle connaît un très grand succès dans les pays francophones. Les artistes membres de la troupe triomphent dans leur rôle, et en solo : Garou, Hélène Ségara, Natasha St-Pier, Patrick Fiori, Julie Zenatti et Bruno Pelletier sortent tour à tour des albums.

A peine le projet « Notre Dame de Paris » achevé, Luc Plamondon se lance sur l’écriture d’une nouvelle comédie musicale : « Cindy 2002 », adaptation du compte de Charles Perreault. Elle met en vedette Lââm , Frank Sherbourne, Murray Head, Patsy Gallant et Judith Bérard. Moins salué par les critiques, ce spectacle partira tout de même en tournée.

Les dernières actus de Luc Plamondon

Ses photos