Lynyrd Skynyrd

Lynyrd Skynyrd Né(e) le 30 novembre 1964 (51 ans)

Sa biographie

Les débuts

Ronnie VanZant au micro, Allen Collins et Ary Rossington aux guitares, Larry Junstrom à la basse et enfin Bob Burns à la batterie, voici la formation de base en 1964.
Le groupe s’appelle à l’époque My Backwards.  

C’est dans la région de Jacksonville, qu’ils commencent à se produire. Après avoir testé plusieurs noms, ils choisissent finalement Lynyrd Skynyrd . Ce nom provient de  Leonard Skinner, leur ancien pro f de gym, qui détestait les cheveux longs et l’attitude rock n’rolll des adolescents.

Au début des années 70, le groupe évolue avec l’arrivée du claviériste Billy Powell, du troisième guitariste Edward  King et du nouveau bassiste Leon Wilkinson.
La nouvelle formation continue son aventure dans les clubs.
En 1972, le producteur, Al Kooper, assiste à une de leurs représentions et impressionné par leur talent, il décide de les fAIRe signer sous son label MCA. Leur premier album est ainsi produit.

Le succès d'un groupe


Le disque « Pronounced Leh-Nerd Skin-Nerd » (1973) trouve rapidement son public.
Ce mélange de blues et rock puissant séduit.
Le single «  Free Bird » devient doucement mais sûrement l’un des plus grands succès commerciaux de toute l’histoire du rock,  le tube  "Sweet Home Alabama" devient, lui, l’hymne officiel de l’Alabama.

Cette notoriété leur permet de jouer en première partie de la tournée, « Quadrophenia », des Who (1973). Après une représentation, les Who refusent mê me de monter sur scène après eux, tellement la foule les acclame.

« Second Helping » (1974), leur deuxième album, propulse  les Lynyrd Skynyrd vers les sommets artistiques et commerciaux.
Les tournées s’enchaînent, et le succès des ventes est une fois de plus au rendez-vous .Une réussite qui les accompagne également pour l’album « Nuthin' Fancy »(1975)

En revanche, sur « Gimme back my bullets » (1976), la formation s’épuise quelques peu et n’atteint  pas les succès passés.

La descente

Juste après la sortie de leur nouveau disque, « Street Survivors » (1977), l’avion qui transporte le groupe s’écrase le 20 octobre 1977. Décèdent sur le coup, le leader chanteur et compositeur, Ronnie VanZant, le guitariste, Steve Gaines, sa sœur choriste, Cassie Gaines, l’assistant mAnager.

Quelques années plus tard, Ary Rossington et Allen Collins forment The Rossington-Collins Band.
Le destin s’acharne. En effet, après avoir échappé à accident d’avion, Allen Collins est grièvement blessé et devient paraplégique, à la suite d’un accident de la route.

Le retour de Lynyrd Skynyrd


En 1987, les survivants partent pour une tournée hommage qui donne lieu à un double live, « Southern By the Grace of God/ Lynyrd Skynyrd Tribute Tour » (1987).

Suite à la réaction plus qu’enthousiaste du public, cette nouvelle formation décide de retourner en studio, et compose quelques albums durant les années 90.
Malgré le décès du bassiste, Leon Wilkeson, et plusieurs changements, le groupe subsiste néanmoins. Une tournée en Amérique et en Europe a lieu en 2009. Elle passe à  Paris au Zénith, le 5 juin.

Les dernières actus des Lynyrd Skynyrd

Ses photos