Madness : vent de folie sur le Zénith de Paris

Madness est en concert au Zénith de Paris, avec Nostalgie, ce vendredi 14 mai. Plus de 30 ans après sa création, le groupe anglais n’a pas pris une ride.

Madness Virgin Records
1/7
En français, "Madness" signifie folie. Ce groupe anglais, fondé par Graham McPherson, alias Suggs, à la toute fin des années 1970, pouvait-il trouver meilleur nom ? Sans doute pas, au vu de cette hystérie géniale qui les anime à chaque tour de chant. Savant mélange de Ska, de Punk, et de New Wave, la musique de Madness n'a pas que secoué l'Angleterre de Margaret Thatcher, mais aussi la plupart des pays européens.


La "folie" investit la France


Leur premier 45 tours, One Step Beyond, fut numéro 1 des ventes de 45 tours pendant 8 semaines en France, au printemps 1980. Une entrée en fanfare dans le monde de la musique, au sens propre comme au sens figuré. Il fallait alors les voir débarquer tous les 7, avec leurs saxos et leurs synthétiseurs, sur les plateaux de "Midi Première", des "Rendez-vous du dimanche" ou du "Collaro Show", avant de gesticuler et de sautiller dans tous les sens pendant 3 minutes ! Sur ce dernier, ils avaient même chassé le présentateur Stéphane Collaro à coups de pied (gentiment bien sûr) pendant leur prestation !


Inséparables

30 ans et 10 albums plus tard, la verve de Madness est intacte. Vêtus aujourd’hui le plus souvent d’un costume et d’un chapeau noir sur scène, Suggs et les autres restent l’un des groupes les plus impressionnants à voir en spectacle. Plusieurs fois, les membres du groupe ont voulu mener leur barque en solo, mais ils ont toujours fini par se retrouver, comme s’ils ne pouvaient travailler qu’à plusieurs et ensemble. Leur dernier album, The Liberty of Norton Flogate, sorti en mai 2009, a été salué par l’ensemble de la critique.

JP

Le site officiel de Madness (en anglais) est ici

Madness - Les dernières actus