Biographie Marc Lavoine

Marc Lucien Lavoine Né(e) le 6 août 1962 (56 ans)

Sa biographie

Depuis plus de vingt ans, Marc Lavoine mène avec succès une double carrière de chanteur et comédien.

Une voix rauque qui affectionne tout particulièrement les duos, notamment sur l' album « Les duos de Marc » où il côtoie Julie Depardieu , Cristina Marocco, Bambou ou encore Souad Massi.

Le 10 septembre 2012, Marc Lavoine sort son 11e album studio, « Je descends du singe », qui se hisse en tête des ventes dès la première semaine de sa sortie

Oscillant toujours entre musique et cinéma, Marc Lavoine donne la réplique à Donald Sutherland dans la nouvelle grande série européenne, co-produite par TF1, « Crossing Lines », diffusée prochainement.



De nombreux albums

Marc Lavoine est né le 6 août 1962 à Longjumeau en région parisienne. Il commence à écrire des chansons à l'adolescence mais c'est le métier d'acteur qui le Passionne le plus. Il s'engage alors dans une troupe amateur à Paris.

Après un premier single en 83, c'est en fait le suivant, « Pour une biguine avec toi », qui le fera connaître. S'en suit le tube « Elle a les yeux Revolver », et c'est en 85 que sort son premier album « Le parking des anges ».

Ce succès se confirme avec l'album suivant « Fabriqué », dans lequel se trouve « Qu'est-ce que t'es belle », duo enregistré avec Catherine Ringer des Rita Mitsouko. Le premier d'une longue série...

Après une tournée sort son premier album live en 88. Marc Lavoine s'offre ensuite une année sabbatique, et c'est en 1989 qu'arrive dans les bacs son 3ème album studio, « Les amours du dimanche » , qui contient les succès « C'est la vie » et « Rue Fontaine ».


L'amour de Marc Lavoine

Il faudra attendre 91 pour l'album suivant, « Paris » , dont le thème dominant est toujours l'amour. S'en suit « Faux Rêveur »  produit par Tony Visconti.

En 94, Marc Lavoine retrouve ses premiers amours, le cinéma, en jouant dans le film de Claude Chabrol , « L'enfer » . C'est en 96 que sort « Lavoine Matic ». Marc Lavoine s'attelle à des thèmes différents, notamment sociaux avec par exemple son single « C'est ça la France ». En 1997, il retourne sur scène, en duo avec son ami Alain Lanty au piano.

Deux ans plus tard sort son 7ème album, « 7e ciel », avec notamment le renfort de Jean-Jacques Goldman et Pascal Obispo . En septembre 2001,Marc Lavoine propose son 8ème album. Ce disque sans nom comporte une nouvelle fois plusieurs duos de charme avec Claire Keim , Christina Marocco, ou encore Françoise Hardy .


Les collaborations

Début 2003, place à un album live, « Olympia 2003 ». Marc Lavoine a fait son grand retour dans les bacs en 2005 avec « L'heure d'été », son dernier album studio. Les sonorités électro croisent les cordes enregistrées dans le mythique fief des Beatles, Abbey Road. Côté texte, le chanteur revisite son passé au travers de nombreuses références, abordant également des thèmes comme celui de la solitude.

En 2007, Marc Lavoine effectue son retour à la faveur de ses deux albums, « Les solos de Marc »  et « Les duos de Marc ». Sur le deuxième se succèdent : Catherine Ringer, Véronique Sanson , Princesse Erika, Julie Depardieu , Cristina Marocco, Bambou, Souad Massi ou encore Françoise Hardy.

En 2009, Marc Lavoine sort un nouvel album « Volume 10 ». De grands noms de la Chanson française ont contribué à cet opus tels que Julien Clerc , Christophe Cazenave, Bertrand Burgalat, Fabrice Aboulker et Lulu Gainsbourg avec sa première composition.


De la musique à « Kung Fu Panda »

Pour l’occasion, trois inédits sont également enregistrés : une reprise de « Nuit de chine, Nuit caline »  en duo avec Bambou. « Désolé »  (Daniel Darc/Frédéric Lo), titre interprété en duo avec Jennifer Ayache de Superbus et un duo avec son ami de toujours, Florent Pagny .

En 2008, on le retrouve dans « Kung Fu Panda » où il prête sa voix à la version française du film.

Un an plus tard, il partage l'affiche avec Barbara Schulz et Gérard Darmon dans « Celle que j'aime » d' Elie Chouraqui.

En août 2009, Marc Lavoine revient avec un nouvel album, « Volume 10 », avec pour premier extrait, « La semaine prochaine ».

En 2010, Marc Lavoine se retrouve à nouveau en haut de l'affiche en tant qu'acteur pour une comédie, « Les meilleurs amis du monde », de Julien Rambaldi.

Marc Lavoine donne la réplique à ses acolytes Pierre-François Martin-Laval, Pascale Arbillot et Léa Drucker .

Au programme de cette comédie, un week-end au vert entre amis. Un coup de fil donné par accident et une conversation qui n'aurait pas dû être entendue vont transformer les retrouvailles en champs de bataille où tous les coups sont permis.


Entre la musique et le cinéma, son coeur balance

Jusqu’en 2011, Marc Lavoine consacre sa carrière au grand écran et à la télévision. Il tourne ainsi dans deux long-métrages, « Les tribulations d’une caissière » de Pierre Rambaldi et Mains Armées de Pierre Jolivet . Il fait également l’habillage musical du film de Maïwenn, « Polisse ».

Marc Lavoine enchaîne avec le tournage du « Cœur des hommes 3 » jusqu’à l’été 2012.


Un nouvel album et une série

Enfin, en le 10 septembre 2012, il sort son 11e album studio, « Je descends du singe », qui se classe directement numéro un des ventes dès sa première semaine de sortie.

Tout de suite après la sortie de cet opus, Marc Lavoine relève un nouveau défi. Il donne la réplique à Donald Sutherland dans la série policière « Crossing Lines ».

Cette série est une grosse production européenne réalisée par le créateur de la série « Esprits Criminels » et est diffusée sur TF1. Marc Lavoine joue dans les 2 premières saisons (le 2e est diffusée en 2014).

En 2014 toujours, il est au casting de «Papa Was Not a Rolling Stone» de Sylvie Ohayon. Et, dans le rôle du «gynécologue sexy», il apparaît dans «Sous les jupes des filles» d’Audrey Dana.

 

Au théâtre et en librairie 

Artiste multi cartes qui assume parfaitement ce côté touche à tout, Marc Lavoine, en plus du cinéma, s’essaye au théâtre. Il fait sa première apparition sur les planches dans la pièce «Le poisson belge», de Léonore Confino, au théâtre de la Pépinière, du 23 septembre 2015 jusqu’en janvier 2016.

Il publie aussi un roman autobiographique, «L’Homme qui ment», qui sort en octobre 2015 (400.000 exemplaires vendus), et en format poche en 2016.

Il enchaîne sur un conte musical, «Les souliers rouges» (une libre interprétation du conte d’Andersen), qu’il a concocté avec son compositeur de toujours, Fabrice Aboulker, et qu’il interprète avec Arthur H et Cœur De Pirate. Sorti le 9 septembre 2016, il est disque d’or. Cette année-là, Marc Lavoine découvre avec ses enfants son double en cire au musée Grévin. Et voit ses deux bambins de 8 et 5 ans jouer les mannequins pour une marque de vêtements pour enfant.

 

Engagé

Marc Lavoine est depuis longtemps engagé dans des actions caritatives, comme la lutte contre l’illettrisme, à laquelle il consacre de l’énergie avec son frère Francis. Par ailleurs, avec son ami Abdel Aïssou, directeur général de Randstad France, il a créé une fondation soutenant des projets locaux d’insertion des jeunes. Il soutient aussi la cause des enfants autistes, avec le journal Papotin (dont il a publié des extraits dans un livre), il a été parrain du Téléthon et souhaite, en 2018, voir développer un projet de cartables connectés pour que les enfants hospitalisés puissent suivre des cours à distance.

 

Un nouvel album

Après le tournage de «Love Addict» (Franck Bellocq), qu’il a tourné en 2017 (et dont la sortie est prévue le 18 avril 2018), Marc Lavoine revient à la musique et laisse entendre, fin janvier 2018, un avant-goût de son nouvel et 12e album avec le single «Je reviens à toi». 

L’album, qui porte le même titre que le single, est attendu au printemps 2018.



 

 

Les dernières actus de Marc Lavoine

Ses vidéos

Ses photos

Dans le radar : Elisa Tovati Fabrice Laroche
1/18