Biographie Marcel Amont

Marcel Miramon Né(e) le 1 avril 1929 (87 ans)

Sa biographie

Ses débuts aux côtés de Piaf

Né le 1er avril 1929 à Bordeaux, Marcel Miramon, surnommé Marcel Amont , sort son premier disque, « Escamillo », en 1956.

Cette même année, le chanteur fait la première partie des concerts de le grande Édith Piaf . Véritable révélation de la fin des années 50, Marcel Amont enchaîne plus de 100 dates de suite en 1962 sur la scène de Bobino et deux albums : « Tout doux tout doucement » (1959) et « Bleu blanc blond » (1959).

Grâce à ses participations dans les films « La mariée est trop belle » (1956) aux côtés de Brigitte Bardot et « La conduite à gauche » (1961), Marcel Amont acquiert une grande notoriété en France.


Marcel Amont , le one man show


Fort de son succès,Marcel Amont se produit à l’Olympia en 1970 dans un « One man show » avec danseuses, cascades, écrans géants et de nombreux artifices. Le succès est tellement important que le spectacle se voit rallonger de deux semaines.

Premier chanteur accompagné de danseuse, Marcel Amont réadapte la même année deux textes de Georges Brassens , dont le "Chapeau de Mireille".

Dans la même période, un producteur américain lui fait une offre pour la chaîne BBC. Etant en préparation d’une comédie musicale, l’artiste se voit dans l’obligation de refuser l’offre. C’est finalement Sacha Distel qui fait l'émission anglaise.

 

Marcel Amont , animateur, compositeur et écrivain


Après avoir proposé son album « Un Mexicain », Marcel Amont sort un nouvel album en 1971 intitulé « L'amour ça fait passer le temps ».

Durant ces années de gloire, il participe aussi à de très nombreuses émissions de variétés, notamment celles de Maritie et Gilbert Carpentier ou Guy Lux. Passionné de télévision il devient également animateur de l'émission « Toutankhamont » en 1974.

Pendant les années 80, Marcel Amont a travaillé plus pour les autres que pour lui-même, composant musique et paroles pour divers artiste. Il a notamment publié quatre livres : « Ces courants d'AIR qu'on attrape avec des filets à papillons » (1989), « Une chanson, qu'y a-t-il à l'intérieur d'une chanson? » (1994), « Comment peut-on être gascon? » (2001) et « Les plus belles chansons de Gascogne » (2006.

En 2006, et après plus de 27 ans de pause, il signe son retour avec un nouvel album "Décalage horAIRe". Composé en collaboration avec, entre autres, Agnès Jaoui, Gérard Darmon, Didier Lockwood, ou encore Biréli Lagrène, cet opus rencontre le succès.