Sa biographie

Le déclic

Natif du Maine, Mark Knight cultive dès son plus jeune âge une véritable passion pour la musique. Enfant, il amusait déjà sa famille en interprétant les meilleurs standards country, comme les tubes de Hank Williams, Merle Haggard, George Jones ou encore Waylon Jennings.

Il continuera à perfectionner sa voix et à se produira dans les divers clubs mineurs des environs, jusqu'à l'âge de 16 ans.

Par la suite, il se plie à une longue tradition familiale et intègre le monde de la boxe. Durant les années qui suivront, Mark Knight s'illustrera sur de nombreux rings, jusqu'à remporter plusieurs grands tournois amateurs et décrocher de nombreux trophées.

Après avoir quitté le monde de la boxe, Mark Knight revient à sa passion de longue date qu'est la musique. Ce sera son ami Blaine Blodgett, un musicien local du Maine, qui Change ra à tout jamais le destin de Mark Knight.

Lorsque ce musicien et ami invite Mark Knight à se produire sur scène à ses côtés, à l'occasion d'un concert local, ce dernier fait un tabac et devient réputé sur la scène locale.

Fort du succès de cette prestation, il décide de se pencher pleinement à la réalisation de sa carrière de chanteur.


L'envol

Après avoir découvert sa véritable vocation, Mark Knight part s'installer à Nas hville pour y tenter sa chance dans le monde de la musique.

Sur place, il collabore avec le producteur Tony Mantor et se fera très vite un nom au sein de la communauté d'artistes country. Entouré d'une pléiade d'auteur-compositeur de renom, dont Dean Dillon, John Scott Sherrill, Kenny Chesney ou encore Bob DiPiero, Mark Knight enregistre alors ses premières chansons.

En 2004, deux chansons issues de cette première session d'enregistrement attire l'attention des dirigeants du label Desert Sun Records. Aussitôt, Mark Knight signe chez ce dernier et y sort son premier single, qui s'intitule « Betty’s beauty world ».

Le single fait un triomphe et passe régulièrement sur les grandes stations de radio. En juin 2005, Mark Knight sort chez Desert Sun son premier album, éponyme.

Ce premier opus jouit alors d'une bonne appréciation de la part des critiques et devient un must du répertoire country actuel.

Très demandé, Mark Knight entame l'année 2006 avec une longue série de tournée, tout en continuant de composer et d'enregistrer de nouvelles chansons.

Toujours actif à l'heure actuelle, Mark Knight est considéré aujourd'hui comme la figure emblématique de la scène country du Maine.