Gérard Lenorman : "Je sens que je suis important pour la jeune génération"

<b>INTERVIEW</b> - Gérard Lenorman a repris ses plus grands tubes avec Zaz ou Grégoire, pour son nouvel album Duos de mes chansons.

Gérard Lenorman : gagnez son nouvel album ! © Nostalgie
Après 40 ans de carrière, Gérard Lenorman continue de plaire à la génération montante. Le chanteur a d’ailleurs sorti le 10 octobre un album de duos, Duos de mes chansons, où il reprend ses plus grands tubes avec Grégoire, Zaz, Joyce Jonathan ou Zaz. Rencontre avec un musicien qui n’en revient toujours pas d’être toujours (re)connu des plus jeunes. 

Nostalgie.fr : Comment est venu cet album de duos ?


Gérard Lenorman :
Ce qui est sûr, c’est que ce n’était pas une idée de moi à la base. Ce n’est pas quelque chose que j’avais envie de faire. J’ai tenu un an avant d’accepter ce projet, jusqu’au jour où j’ai rencontré de jeunes artistes, qui semblaient être très concerné par ce que j’avais fait.

Nostalgie.fr : Quel a été le déclic ?

Gérard Lenorman : J’ai rencontré Grégoire sur un plateau de télévision. Il racontait que, pour lui, la chanson française c’était Léo Ferré ,Jean-Jacques Goldman et moi-même… Puis Grégoire a demandé à me rencontrer. Il m’a dit des choses absolument formidables et un peu déroutantes. C’était gratifiant pour moi, je sentais que j’étais très important pour lui. Peu après, j'ai fais une autre émission où j'ai croisé Patrick Fiori , qui m'a dit la même chose. C’est ça qui m’a décidé, de sentir qu’il y avait une telle envie de leur part.

Nostalgie.fr : Qui a choisi les titres, vous ou les artistes invités ?

Gérard Lenorman : Je pensais que les jeunes générations ne connaîtraient jamais ces chansons…. Mais bien sûr que non. Les artistes ont choisi leur titre, et ils les connaissaient bien d’avance. Ça a été des choix très sincères, sans se casser la tête pour savoir si les chansons avaient 30 ou 40 ans. Tout a été formidable.

Grégoire a tout de suite demandé à reprendre Michèle, parfois, on ne sait plus si c’est lui ou moi qui chante. La petite Joyce Jonathan m’a fait craquer sur Quelque chose et moi. C’est un bébé, mais pour l’avoir vu sur scène, c’est vraiment quelqu’un. Zaz apporte toute son âme, sa musicalité et son sourire à La ballade des gens heureux, ça swingue !  Shy’m est surprenante sur Les jours heureux… Cet enregistrement a été somptueux, magique de A à Z.

Nostalgie.fr : Tous ces artistes connaissaient vos chansons, alors qu’ils n’étaient pas forcément nés lorsqu’elles ont été écrites…

Gérard Lenorman : Quand vous rêvez de chanter, naturellement, vous écoutez tout. On se forge un goût, des envies. Puis on arrive à se battre et à imposer ses propres idées. C’est l’histoire d’un parcours. Mais on ne peut pas effacer ceux qui vous ont fait rêver petit. A 6 ans, je ne comprenais pas un mot de ce que disait George Brassens, mais j’adorais ce qu’il faisait. Aujourd’hui, j’ai le même regard sur la jeune génération que lorsque j’étais enfant. On entend quelque chose qu’on aime, et on se demande : "Mais qui c’est celui-là ?".

Nostalgie.fr : La plupart des chansons datent du début de votre carrière. Elles ont été complètement réorchestrées parfois. Comment s’est fait ce travail ?

Gérard Lenorman : J’ai toujours fait évoluer mes arrangements sur scène. Je fais avant tout ce métier pour faire de la scène, et je ne peux pas faire de scène si je m’ennuie. Je suis là pour apporter quelque chose de nouveau. Et plus les chansons sont connues, plus il faut les faire évoluer.

Nostalgie.fr : Seule Michèle, que vous chantez avec Grégoire, ne semble pas avoir bougé ?

Gérard Lenorman : J’avais prévenu l’équipe dès le début : il y en a une qu’ils n’arriveront pas à retoucher, c’est Michèle. Ce morceau, c’est de dentelle de l’intro à la coda. Et de la dentelle de fer, on ne peut pas la détruire. Ce qui a un peu changé, c’est ma voix. Maurane (ndlr : qui interprète avec lui De toi)  m’a dit que j’avais gagné un grain de beauté sur mes cordes vocales. C’est joli !

Gérard Lenorman sera l'invité de Nostalgie le dimanche 16 octobre à 20 heures, et répondra aux questions de Laurent Petitguillaume .

Amélie BERTRAND

Maurane - Les dernières actus