Maxime Le Forestier : 5 choses à savoir sur le chanteur

Maxime Le Forestier est un artiste très discret dont on connaît peu de choses. Focus sur cinq éléments méconnus de sa vie professionnelle et personnelle.

Maxime Le Forestier © getty images
Maxime Le Forestier est un passionné d’équitation

La passion du chanteur pour les chevaux et l’équitation lui vient très tôt, dès son adolescence. Il prend des cours dans un club de la région parisienne où évolue un ancien élève de Nuno Oliveira, un grand écuyer portugais. Maxime Le Forestier partira même se perfectionner au Portugal, chez Nuno Oliveira en personne.

Il a vécu à San Francisco

Avec sa sœur aînée Catherine, Maxime Le Forestier va passer un mois aux États-Unis, à San Francisco, durant l’été 1971, dans une maison bleue qui lui inspirera son tube phare « San Francisco » en 1972. C’est en réalité une maison tenue par des hippies, dans laquelle il vit avec 15 à 20 autres personnes. Un épisode de sa vie dont il gardera un très bon souvenir. Il est retourné sur place en 2011.

Il s’est produit sur scène avec sa sœur aînée
Maxime Le Forestier a deux sœurs aînées, Anne et Catherine. C’est avec la seconde, Catherine, qu’il va faire ses premiers pas dans le milieu artistique. Ensemble, ils forment « Cat et Maxime », un duo qui arpente les cabarets. Le frère et la sœur seront repérés par Georges Moustaki.

Maxime Le Forestier est fan de Georges Brassens

C’est sur les bancs de l’école que Maxime Le Forestier découvre Georges Brassens. Cet artiste révolté, tout comme l’est le jeune adolescent à l’époque, le touche particulièrement. En octobre 1972, Maxime Le Forestier fait la première partie de son idole à Bobino, à Paris. C’est l’apothéose. Tout au long de sa carrière, le chanteur va reprendre de nombreux tubes de Brassens, jusqu’à sortir une intégrale hommage en 2005 et 2006, « Le Forestier chante Brassens ».

Il a créé une comédie musicale

Maxime Le Forestier collabore avec Élie Chouraqui en 2004, pour la comédie musicale « Spartacus le Gladiateur ». Il compose la musique et écrit alors les textes du spectacle, pendant qu’Elie Chouraqui se charge de sa mise en scène.

Maxime Le Forestier - Les dernières actus