Biographie Mecano

Né(e) le 30 novembre 1979 (37 ans)

Sa biographie

Les débuts de Mecano

Ana Torroja Fungairino
, une jeune femme passionnée de danse et de chant décide, au début des années 80, de monter un groupe de musique avec deux de ses copains d’enfance : les frères José Maria Andres et Inacio « Nacho ».

Après avoir effectué quelques concerts dans des bars espagnols, la formation prend le nom de « Mecano » et contacte plusieurs maisons de disques.
En collaboration avec la CBS, Mecano enregistre son premier single « Hoy no me puedo levantar » en 1981 et hisse son titre aux quatre coins de l’Espagne.

Avec plus de 35.000 exemplaires vendus de ce premier morceau, Mecano retourne directement en studio pour enregistrer « Per Dido en mi habitation », qui rencontre un succès national.


Le premier album éponyme


Le premier album du groupe « Mecano », sort en 1982 et devient en l’espace de quelques mois disque d’or. Véritable phénomène auprès du jeune public, Mecano est aussi très apprécié des adultes.

En 1983, la formation propose son deuxième opus « Donde esta el pais de la Hadas ? », dont le single « Barco a venus » est un succès. Célèbre notamment pour ses tenues vestimentaires décalées, le groupe assure dès cette année la promotion de son album.

Fort de son succès,Mecano enchaîne avec la sortie de « Ya viene el sol » en 1984, « En concierto » en 1985 et « Lo ultimo de Mecano » en 1986.


« Hijo de la luna », « Mujer contra mujer » : la consécration

En 1986, la formation propose « Entre el cielo y el suelo », dont le single « Hijo de la luna » est un énorme triomphe à l’échelle internationale.

Sans temps mort, Mecano propose le tube « Mujer contra Mujer » (« Une femme avec une femme ») en 1988. Extrait de l’album « Descanso dominical », ce titre marque la consécration du trio.

Le groupe se produit alors aux quatre coins de l’Europe, notamment pour promouvoir son nouveau disque « Alidalai ». Fatigué de ses nombreux mois de concerts, Mecano marque une pause en 1991. Pause qui signe finalement la retraite de la formation.

Mecano effectue cependant un retour en 1998 pour présenter «Ana / José / Nacho » une compilation des plus grands tubes du groupe.

Ses photos