Jackson Five: Marlon Jackson se confie sur la carrière du groupe

Alors que les Jacksons sortent une autobiographie très attendue, Marlon Jackson s’est confié au Parisien. Souvenirs d’un succès au sein d'un groupe légendaire!

Jackson Five © Getty Images

Dans la famille Jackson, je demande Marlon. L’un des plus jeunes membres de la fratrie, qui a vu émerger Michael Jackson en son sein, s’occupe de la promotion du livre «Notre Histoire», qui revient sur le succès des Jackson Five. Fondé en 1968, le groupe réunissait tous les frères Jackson, dont, évidemment, Michael, qui n’a pas attendu de naviguer en solo pour rencontrer le succès. Mais comme l’a rappelé Marlon Jackson, les débuts du groupe n’ont pas été simples. «Nous vivions à Gary, dans l’Indiana, au 2300 Jackson Street, ça ne s’invente pas, a-t-il raconté au Parisien. Nous étions neuf enfants entassés dans deux chambres et une petite maison.»

Jackson Five: une success story

Avec cinq Jacksons dans un groupe, les Jackson Five étaient sûrs de connaître un succès à la hauteur de leur talent. Un talent qu’ils devaient, pour commencer, à leur père, puisque c’est pour l’imiter que les frères se sont réunis pour chanter. «Mon père était fan de musique et jouait dans un groupe. Nos trois grands frères l’ont imité en formant leur propre groupe, que j’ai rejoint à 9 ans avec Michael, s’est souvenu Marlon Jackson. Papa a trouvé que nous avions du talent, et nous avons commencé à écumer les radio crochets

Michael, et les autres

Repérés par Gladys Knight et Berry Gordy, le fondateur de la Motown, le reste de l’histoire des Jackson Five appartient à l’Histoire. Entre «A, B, C» et «Can You Feel It?», on ne compte plus les titres de légende du groupe. Mais évidemment, rien de comparable avec Michael Jackson, qui demeure, aux yeux de ses frères, non pas une star… mais un frère. «Nous avions 17 mois de différence et nous avons toujours été très proches, s’est souvenu Marlon Jackson. Enfants, on traînait tout le temps tous les deux. Je n’aime pas trop parler de sa mort, car je n’ai toujours pas fait le deuil de Michael. J’étais bouleversé. Ce jour-là, le monde a perdu le plus grand artiste du monde, mais moi j’ai perdu plus. Mon frère.»

©Cover Media

Michael Jackson - Les dernières actus