Thriller : l’album de tous les records

Michael Jackson demeure, sans conteste, l’un des artistes les plus populaires de tous les temps. Sa disparition, il y aura un an, le vendredi 25 juin prochain, n’aura fait que confirmer cette réalité. Pour preuve, « Thriller » est devenu un album de légende. Ce sont plus de 100 millions d’exemplaires vendus dans le monde, 7 Grammy Awards, 7 singles classés dans les tops, 3 vidéoclips époustouflants. « History » of a legend…

Michael Jackson "Thriller" Vevo
1/23
Un album qui a révolutionné la musique

Le sixième album solo de Michael Jackson produit pour la deuxième fois par Quincy Jones, sort aux Etats-Unis le 3 décembre 1982.
En quelques semaines, « Thriller » se hisse au sommet des charts américains pour y rester 255 jours numéro un, du 26 février 1983 au 20 avril 1984.
La propagation du phénomène est la même au Royaume-Uni, en France, en Italie, en Australie, au Danemark, en Belgique, en Afrique du Sud, en Espagne, en Irlande, en Nouvelle-Zéelande, au Canada…

La pop music venait de trouver son roi. Au delà d’être un succès commercial colossal, « Thriller » a profondément marqué l’histoire de la musique : celle de la soul, du funk et de la pop en général et la mise en avant de l’image avec des clips totalement inédits.

C’est comme s’il y avait un avant et un après. Aujourd’hui encore Michael Jackson reste une source d'inspiration et d'admiration pour de nombreux artistes dont Justin Timberlake ou Usher.
Sa contribution à l’évolution de la vidéo musicale est également indéniable. Avant, les clips étaient insipides. Avec le célèbre clip de « Thriller » réalisé par John Landis, tout les yeux se sont braqués sur le petit écran pour frissonner autant de peur que de plaisir face à ce mini film de 15 minutes.


Une première dans l'histoire de la musique


Ce fut aussi la première fois dans l’histoire musicale qu’un clip servait la promotion d’une chanson.
Par ailleurs, c’était sacrément audacieux de diffuser à des heures de grandes écoutes un clip qui mettait en scène un loup-garou et des morts vivants.

Malgré sa personnalité plus que singulière, son caisson à oxygène, ses multiples retouches chirurgicales, ses excentricités et ses démêlés avec la justice, Michael Jackson aura été un artiste d’une immense créativité doté d’un imaginaire démesuré qui se déploie notamment dans ses nombreux clips.


Les invités et les bonus de cette réédition

Pour fêter l’événement Bambi choisit d’aller au-delà de la simple réédition, en ajoutant sept morceaux inédits dont six remixés par de véritables hit makers : Will.I.Iam, Kanye West, Akon et Fergie.
Le septième est une version de «For All Time » tirée des sessions d’enregistrements de l’époque.
Will. I.Am semble être l’artiste le plus impliqué.

En effet, il a collaboré sur « The Girl is Mine », titre sur lequel il remplace Paul Mc Cartney, « Pretty Young Thing » qu’il façonne électro, et à la production de « Wanna Be Startin’ Somethin’ » chanté en duo avec Akon ; Michael Jackson a même réenregistré sa voix pour l’occasion.

Kanye West se fait plutôt discret sur le monstrueux « Billie Jean », la production massive et répétitive ne parviennent pas à faire oublier l’original. Fergie, quant à elle, apporte sa touche avec excellence sur la version 2008 de « Beat It » ; elle est très jacksonienne. En revanche, personne n’a osé s’attaquer à « Thriller ».

L’édition spéciale (25éme anniversaire) contient également un DVD avec les clips cultes de « Thriller », de « Beat It » et de « Billie Jean », ainsi que la performance de Michael interprétant « Billie Jean » à l’occasion de la soirée « Motown 25 : Yesterday, Today, Forever », diffusée le 16 mai 1983. Un livret cartonné de 48 pages, des photos et un message personnel de Jackson complète l’ensemble.


Thriller : les Chiffres dans le monde et la controverse des 104 Millions


Alors que pendant longtemps le Guinness Book of World Records a certifié le chiffre de 55  millions d’exemplaires vendus, en 2006, Michael Jackson est invité à Londres pour recevoir un certificat couplé du RIAA (Recording Industry Association of America) et du Guinness Book évaluant à 104 millions d’exemplaires, le chiffre total des ventes.

Or dans l'édition 2008 du fameux livre des records, « Thriller » reste l’album le plus vendu au monde avec 60 millions d’exemplaires vendus, mais les ventes totales- la notion est floue - s’élèverait à plus de 100 millions.

L’industrie du disque a tellement évoluée depuis les années 1980, avec notamment l’apparition du téléchargement, qu’il est difficile d’établir une vérité universelle sur les chiffres.
Quoi qu’il en soit avec les difficultés que rencontre le marché du disque, il y a fort à parier que Michael Jackson restera, par delà sa disparition, l’artiste qui aura réalisé l’album le plus vendu de tous les temps.

Michael Jackson - Les dernières actus