Michel Fugain : ses 5 tubes phares

Michel Fugain est un compositeur de génie et un grand monsieur de la chanson française. La preuve en 5 tubes devenus incontournables.

Michel Fugain sur scène © EMI
« Fais comme l’oiseau » (1972)

C’est en 1972 que Michel Fugain connaît ses plus grands succès, en montant un groupe de onze musiciens et de quinze autres personnes, nommé le « Big Bazar ». Ensemble, ils vont enchaîner les tubes tel « Fais comme l’oiseau », devenu depuis un classique de la variété française. Pour la petite histoire, ce morceau est en réalité l’adaptation d’une chanson brésilienne « Você abusou », sortie la même année et interprétée par le duo Antonio Carlos et Jocafi.

« Une belle histoire » (1972)

Accompagné du Big Bazar, Michel Fugain enchaîne les tubes. « Une belle histoire » paraît aussi en 1972, sur l’album « Fugain et le Big Bazar ». C’est un immense succès. Écrite par Pierre Delanoë, cette chanson raconte une histoire d’amour sans lendemain.

« Attention mesdames et messieurs » (1972)

Autre chanson, autre tube. 1972 est décidément une année phare pour Michel Fugain. « Attention mesdames et messieurs » s’inscrit dans la digne lignée des chansons mélancoliques de l’artiste. Pari réussi, aujourd’hui encore, ce morceau est un incontournable.

« La fête » (1973)

L’année suivante, en 1973, Michel Fugain propose un second opus avec son collectif : « Fugain et le Big Bazar numéro 2 ». Ils proposeront « La fête », entrée depuis dans le répertoire classique français. Trois ans plus tard, en 1976, Michel Fugain quittera le Big Bazar pour se lancer dans une carrière solo.

« Chante…comme si tu devais mourir demain » (1973)

Impossible de penser aux tubes de Michel Fugain sans parler de « Chante… comme si tu devais mourir demain ». Paru en 1973, aux côtés du Big Bazar, ce morceau est l’un des plus grands tubes de l’artiste. À travers lui, l’artiste invite son auditoire à profiter de la vie et de ses plaisirs avant qu’il ne soit trop tard.

Michel Fugain - Les dernières actus