Michel Polnareff : ses 5 plus belles ballades

Michel Polnareff est l'un des artistes français les plus singuliers de la chanson tricolore. Ses chansons d'amour ont marqué les époques et restent des classiques. Retour sur ses plus belles ballades.

Michel Polnareff © getty images
« Love me, please love me » (1967)

Michel Polnareff a 22 ans lorsque sort en 1966 son tout premier album qui porte le nom « Love me, please love me ». Cet disque rock connaît le succès en France mais également aux États-Unis. « Love me, please love me » est aussi le nom de l'une des chansons du disque. Polnareff signe la musique sur des paroles de Frank Gérald. Ce tube est l'une des plus belles chansons d'amour du chanteur dans sa carrière et évoque la douleur et la folie des sentiments. La voix de Michel Polnareff y fait des merveilles. 

« L'amour avec toi » (1967)

Michel Polnareff collectionne les tubes sur ce premier opus « Love me, please love me », rempli de grandes chansons d'amour. « L'amour avec toi » en fait partie également, aux côtés de « La poupée qui fait non ». « L'amour avec toi » est un morceau à la fois romantique et irrévérencieux comme sait si bien les doser l'artiste. Pour ce tube, Polnareff est l'auteur de la musique et aussi des paroles.

« Le Bal des Laze » (1968)

Michel Polnareff dévoile son deuxième album deux ans après, en 1968 et lui donne le nom d'une de ses chansons, « Le Bal des Laze ». Ce tube est tout simplement l'un des plus beaux de la carrière de Polnareff, transportant immédiatement dans l'époque évoquée avec cette ambiance mystique mais pourtant si romantique. L'amour évoqué est tragique, violent mais pur et Polnareff prouve une nouvelle fois qu'il est un artiste avant-gardiste.

« Lettre à France » (1977)

Michel Polnareff sort le single « Lettre à France » en 1977 quelques mois avant « Coucou me revoilou » (1978), l'album qui accueillera le tube. Écrit comme une chanson d'amour, le morceau évoque en réalité l'amour du chanteur non pour une femme mais pour son pays qu'il a quitté pour vivre aux États-Unis. La chanson reçoit un chaleureux accueil dans l'Hexagone et se classe très bien dans les différents classements. Au total, le single se vendra à 840 000 exemplaires et permettra même à Polnareff de rentrer au pays. Une histoire d'amour avec une happy end en somme.

« Goodbye Marylou » (1989)

Michel Polnareff revient en juin 1989 avec le morceau « Goodbye Marylou » présent sur l'album « Kâma-Sutrâ » (1990). Quelques années avant l'éclosion d'internet, le tube aborde les rapports amoureux par Minitel, donnant encore aujourd'hui l'aspect tout à fait moderne de la chanson. Michel P. a écrit la musique et les paroles en compagnie de Jean-René Mariani. Ce tube sera repris en 2004 par Pascal Obispo. 

Michel Polnareff - Les dernières actus