Biographie Michelle Torr

Michelle Cléberte Tort Né(e) le 7 avril 1947 (69 ans)

Sa biographie

Pour paraphraser un de ses tubes : "Elle s'appelle Michelle/Elle a le coeur en Provence où elle a laissé ses souvenirs"... Son élégance, son sourire franc, une sympathie naturelle le tout lié à un solide répertoire ont permis à cette chanteuse de traverser les époques et de rester un symbole de la chanson populAIRe. Combien de couples se sont retrouvés grâce au titre "Emmène-moi danser ce soir" ?

Dès son plus jeune âge Michèle n'a qu'un but : chanter. On peut même penser qu'elle agrémente les tournées de son père facteur de ses premières tentatives de chant ! Lauréate de nombreux concours dans le Sud de la France, elle prend de plus en plus de plaisir à chanter devant le public. Son premier grand choc, elle le vivra à 14 ans en faisant la première partie à Avignon d'un récital de Jacques Brel. Bouleversée par cette expérience, elle parvient à mettre de côté ses doutes et, deux ans plus tard, enregistre son premier 45 tours : "C'est dur d'avoir 16 ans", suivi de : "Dans mes bras oublie ta peine". Le succès est immédiat, Michèle Torr devient une incontournable de la vague yéyé.

Ses chansons parlent de sa vie

Le Golf Drouot, l'Olympia en première partie de Claude François... Toutes les portes du succès s'ouvrent devant la jeune femme qui enchante le public avec des titres comme "Une petite Française", "Je m'appelle Michèle". Les années passent, les modes également. Pourtant l'artiste conserve un auditoire fidèle et aimant qui écoute ses chansons "Discomotion", "J'en appelle à la tendresse" entre autres. Le début des années 80 voit la consécration de l'artiste avec un triomphal Olympia, pour la première fois en vedette. Un mois à guichet fermé. C'est dans cette même période qu'apparaît sur les ondes : "Emmène-moi danser ce soir", l'un de ses titres emblématiques. Qui mieux qu'elle parle du couple, de cette lente usure du temps et de l'amour dont la flamme doit sans cesse être ravivée ? 3 milLions de disques seront vendus. L'Olympia restera une salle fétiche pour l'artiste. Elle se souvient avec émotion du jour où Ginger Rogers, célèbre partenAIRe de Fred AstAIRe au temps des comédies musicales hollywoodiennes lui a remis les clefs de sa loge puisque Michèle Torr prenait sa suite...

Les récompenses pleuvent : Michèle Torr possède plus de 30 disques d'or. Toujours très proche des gens que ce soit à Paris ou en province, les récitals se succèdent avec succès.
En 1997 sort l'album "Seule". Pour la première fois, la chanteuse devient auteur en signant plusieurs chansons comme "Tes silences". Attachée à la scène et à son public, l'artiste revient à l'Olympia du 10 au 13 avril 2008.

Tout comme la Rose blanche qui porte son nom, Michèle Torr sait enchanter et parler au coeur de chacun des spectateurs présent dans la salle. Une qualité rare qui n'appartient qu'à celles pour qui la chanson représente plus qu'un métier : un rendez-vous d'amour.