Mireille Mathieu

Mireille Mathieu Né(e) le 22 juillet 1946 (70 ans)

Sa biographie

Aînée d'une famille modeste de 14 enfants, Mireille Mathieu chante très tôt, notamment à l'Eglise. A 19 ans, elle remporte un radio-crochet qui lui permet de passer à la télévision. La France découvre une jeune femme à la voix d'or. Très vite, Mireille Mathieu devient une vedette populAIRe. Sous la houlette de son mentor Johnny Starck, Mireille travaille avec acharnement pour apprendre les ficelles du métier. Ses premiers titres sont des triomphes. On la découvre avec "Mon credo" puis suivront "Paris en colère " ou encore "Si Paris était en Provence". Mireille devient rapidement une star en dehors de nos frontières et enregistre ses chansons dans de nombreuses langues.

La demoiselle d'Avignon s'exporte

Pendant les années 70, son succès dépasse largement l'Europe et elle chante au Japon, en Chine et même à New York à Carnegie Hall. Ses chansons célèbrent l'amour et la paix : "Mille colombes", "Tous les enfants chantent avec moi", "Love Story"... Elle chante aussi des titres plus exotiques tels que "La Paloma, adieu", "Santa Maria de la mer" ou encore "Il a neigé sur Mykonos". Elle interprète également les versions françaises de grands tubes anglo-saxons : "Bravo, tu as gagné" ("The winner takes it all" d'Abba), "New York, New York", "Une femme amoureuse", ou encore "Nos souvenirs" (Memory).

Duos

Après avoir enregistré un duo avec Paul Anka, elle enregistre au début des années 80 un duo avec Patrick Duffy, l'acteur américain de "Dallas", la série la plus populAIRe du moment. La demoiselle d'Avignon rencontre l'Homme de l'Atlantide pour un mémorable duo intitulé "Together we're strong". Elle enregistrera d'autres duos, notamment avec Placido Domingo et Barry Manilow.

En 1989, la mort de Starck bouleverse la chanteuse. Elle lui rendra hommage sur un album intitulé "L'Américain", tout comme elle rendra hommage à d'autres figures qu'elle admire : De Gaulle et Edith Piaf à qui elle consacrera un album entier de reprises en 1993.

Succès international

En 1996, Mireille Mathieu sort un nouvel album intitulé "Vous lui direz...". Cette même année, elle fait salle comble à Los Angeles, tandis que s'ouvre en Ukraine un musée qui lui est consacré.
A l'occasion de la sortie de sa dernière grande compilation "Son Grand Numéro" en 1997, Mireille enregistre deux titres inédits : "Reste avec moi" et "Ne les dérangez pas".
L'année suivante, elle fête ses 35 ans de carrière sur la scène de l'Olympia. Son amour de la scène et du public l'emmène en Russie ou encore en Slovaquie en 2001. L'année suivante, Mireille Mathieu qui s'est énormément produit à l'Etranger renoue avec le public français qui découvre l'album "De tes mains" et l'acclame sur la scène de l'Olympia. Il faut attendre 2005 pour écouter son nouveau CD, sobrement intitulé " Mireille Mathieu ", qui mélange des titres modernes, pop et même rock.
A la fin de l'année suivante, la "Demoiselle d'Avignon" sort la compilation "Films et shows" qui réunit quelques unes des chansons qui ont accompagné les plus grands films, "Paris brûle t-il ?", "Jeux interdits", "Le Magicien d'oz", "Funny girl" ou encore "Chantons sous la pluie", ainsi que les émissions phares comme celles des Carpentier.

Mireille est sans aucun doute une des artistes françaises qui s'est le mieux exportée. N'a-t-elle pas d'ailleurs, en 1978, symbolisé l'emblème national de la France, Marianne ?

Les dernières actus de Mireille Mathieu