Biographie Morrissey

Steven Patrick Morrissey Né(e) le 22 mai 1959 (57 ans)

Sa biographie

The Smiths et autres groupes

Morrissey voit le jour le 22 mai 1959 à Lancashire, Angleterre auprès d'une famille d'origine catholique irlandaise. Il grandit à Manchester après que ses parents aient décidé de s'y installer avec leurs enfants, à savoir lui et sa soeur aînée. Peu de temps après, la famille déménage encore à deux reprises avant de s'installer à Stretford.

L'enfance de Morrissey est principalement bercée par la musique mais il s'intéresse également au cinéma ainsi qu'à la littérature. Après ses études en littérature anglaise, il s'adonne à l'écriture en envoyant notamment des lettres à des fanzines tels NME et Melody Maker, au milieu des années 70.

Durant la même période, le jeune homme préside le fan-club du groupe New York Dolls ainsi que The Cramps. En 1976, il intègre son premier groupe de rock avec The Nosebleeds, un groupe de punk éclair qui durera deux ans.

Après la rupture de The Nosebleeds, Morrissey et un autre membre du groupe, Billy Duffy décident de poursuivre l'aventure musicale ensemble et rejoignent le groupe Slaughter & The Dogs. Mais Morrissey ne reste pas longtemps avec ce dernier qu'il quitte pour s'adonner à l'écriture.

C'est ainsi qu'au début des années 80, Morrissey sort deux livres intitulés « The New York Dolls » ainsi que « James Dean is not dead ».

En 1982, il fait la rencontre du guitariste, Johnny Marr. Le courant passe très bien entre les deux hommes tel qu'ils décident de mettre au point un nouveau groupe nommé The Smiths.

Le duo s'étoffe très vite d'autres musiciens avec le batteur Mike Joyce, ainsi que le bassiste Andy Rourke. The Smiths sortent leur premier single en 1983 avec « Hand in glove » et reçoit un bel accueil de la part du public.

En 1984, le premier album éponyme du groupe arrive auprès des fans, ce qui leur vaut d'être élu meilleur groupe de l'année. Suivant la sortie de « The Smiths » le deuxième opus ne tarde pas à arriver avec « Meat is murder » en 1985.

Le groupe est au sommet de la gloire que de nombreux fans n'hésitent pas à reproduire l'image charismatique de Morrissey en imitant sa coiffure ainsi que sa gestuelle.

En 1986, l'album « The Queen is dead » arrive dans les bacs et se classe à la deuxième place au UK Chart. Mais l'ambiance au sein de The Smiths n'est plus la même qu'à ses débuts tel que Johnny Marr décide de quitter le groupe peu avant la sortie de leur dernier album « Strangeways, here we come ».


Entre The Smiths et Morrissey

Suite au départ de Johnny Marr, Morrissey se voit mal continuer l'aventure avec les Smiths qu'il décide à son tour de s'en aller. Par ailleurs, Morrissey est bien décidé à continuer dans la musique et au lendemain de la rupture des Smiths, il se met à de nouvelles compositions.

Son premier album arrive en 1988, intitulé « Viva hate ». Ce premier opus rencontre le même succès que les albums des Smiths, de plus que le style reste très fidèle à celui du groupe.

« Viva hate » comprend treize titres dont sont extraits les singles « Everyday is like sunday » ainsi que « Suedehead » qui deviendra un des plus grands classiques du chanteur.

Peu de temps après, les anciens membres de The Smiths attaquent Morrissey et Johnny Marr en Justice en les accusant de toucher beaucoup plus de royalties qu'eux. Finalement, Mike Joyce et Andy Rourke obtiendront gain de cause.

En 1991, Morrissey revient sur le devant de la scène avec la sortie d'un nouvel album intitulé « Kill uncle ». Ce dernier témoigne d'un manque de créativité de la part du chanteur, avec des textes considérés comme anti-américains.

Le résultat ne tarde pas à se faire sentir dans les ventes d'albums qui marchent moyennement et la carrière de Morrissey est sérieusement mise en cause.

Après l'échec de ce deuxième album, Morrissey s'entoure de nouvelles têtes avec les guitaristes Alain Whyte et Boz Boorer. Le fruit de cette collaboration ne tarde pas à se faire attendre avec la sortie de « Your arsenal » en 1992.

L'album propose un son rockabilly qui signe définitivement la fin de la période des Smiths. Avec une dizaine de titres contenus dans l'album, deux sont sortis en single à savoir « You're the one for me, Fatty » ainsi que « We hate it when our friends become successful ».


Morrissey, toujours plus fort

L'année 1994 marque une nouvelle étape dans la carrière du chanteur. En effet, durant cette époque, Morrissey perd trois de ses amis proches, ce qui le pousse à s'enfermer dans l'écriture.

C'est ainsi que le prochain album de l'artiste prend forme et arrive dans les bacs sous le titre « Vauxhall and I ». Ce dernier est considéré comme le plus abouti de l'artiste et devient un des meilleurs albums de Morrissey.

Le premier single de l'album « The more you ignore me, the closer I get » est un des rares titres de Morrissey à se classer aux États-Unis. Ainsi, la Chanson se classe à la 46e place du Billboard Hot 100 et numéro un au Billboard Alternative Songs.

Suite au succès mémorable de « Vauxhall and I », Morrissey sort deux autres albums « Southpaw grammar » et « Maladjusted » paru en 1997. Malheureusement, ces disques sont de grands échecs commerciaux tel que Morrissey décide de prendre le large et part pour Los Angeles.

Il faut attendre l'année 2004 pour pouvoir à nouveau entendre parler de l'artiste avec la sortie de son nouvel album « You are the quarry ». L'album est acclamé par la critique et Morrissey renoue avec le succès.

Sur les douze morceaux compris dans l'album, quatre sortent en single et se classent tous au top 10 du UK Singles chart.

En 2005, Morrissey sort son 8e album solo intitulé « Ringleader of the tormentors » qui reçoit une nouvelle fois les lauriers des critiques. L'album contient en tout douze titres dont les singles « You have killed me », « The youngest was the most loved », « In the future when all's well » et « I just want to see the boy happy ».

Suivant la sortie de « Ringleader of the tormentors », Morrissey entame une grande tournée mondiale qui l'emmène sur les routes pendant plus de deux ans.

En 2009, le chanteur revient avec un nouvel album intitulé « Years of refusal » qui se classe à la 11e place du Billboard 200 et à la 3e place au UK Albums Chart.

Par ailleurs, Morrissey a été classé dans la liste des 100 plus grands chanteurs de tous les temps par le magazine Rolling Stones.

Suite à des rumeurs de réunification des Smiths, l'artiste répond en affirmant que les chances sont très minces.

Artiste engagé, il est notamment végétarien depuis l'âge de 11 ans et est un membre de la Peta.

Les dernières actus de Morrissey