Sa biographie

In the summertime

Le groupe Mungo Jerry se forme en 1970, à l’initiative de Ray Dorset et Colin Earl qui s’étaient rencontrés quelques années plus tôt lorsque tout deux faisaient partie du groupe « Good Earth ».

Composé donc de Ray Dorset au chant et à la guitare, Mike Cole à la basse, Colin Earl au piano et Paul King à la deuxième guitare, leur musique allie folk et variété pop.

En mai 1970, le groupe sort son premier album, intitulé « Mungo Jerry ». C’est lors du Hollywood pop festival, en Angleterre, que le groupe se fait connaître et devient vite l’une des révélations de l’évènement.
Parallèlement, leur premier single, « In the summertime », devient un immense succès et se vend à près de six millions d’exemplaires !

Une brève carrière

Bien que le groupe attende huit mois avant de sortir son second single, « Baby Jump », le morceau devient rapidement numéro un en Angleterre.

Alors en pleine apogée, des changements commencent à intervenir au sein de la formation. En effet, Mike Cole est remplacé par John Godfrey et le son de des Mungo Jerry devient plus agressif. Néanmoins, leur  troisième titre, « Lady Rose » (1971), confirme la notoriété du groupe malgré le départ de Mike Cole.

Mais Paul King et Colin Earl décident également de quitter les Mungo Jerry en 1972, afin de former le « King early boogie band ».

Quant à Ray Dorset, il sort son premier album solo, "Cold Blue Excursions", et connaît un succès avec la reprise en anglais du titre de Jacques Dutronc « Et moi, et moi, et moi », désormais intitulé « Alright, Alright, Alright ».
 

Ses vidéos