Nana Mouskouri

Yoánna Moúskouri Né(e) le 13 octobre 1934 (81 ans)

Sa biographie

Nana Mouskouri s'initie à la musique dès son enfance, en suivant des cours au Conservatoire d'Athènes. Elle y étudie avec Passion le chant classique mais aussi le piano et l'harmonie. A la fin des années 50, elle chante dans un club d'Athènes, c'est là qu'elle est remarquée par le compositeur Manos Hadjidakis. Il lui écrit deux titres qu'elle présente au festival de chanson hellénique... qu'elle remporte. Elle gagnera ensuite un autre concours à Barcelone. C'est le début du succès. Elle enregistre d'abord en Allemagne, puis aux Etats-Unis (sous la houlette de Quincy Jones) et en Angleterre.

En 63, elle s'installe à Paris après avoir enregistré un album entièrement en grec. Elle connaît son premier succès français avec "L'enfant au tambour" et commence à travailler avec Michel Legrand avec qui elle enregistre entre autre "Quand on s'aime". L'album intitulé "Le jour où la colombe" (1967) est également un succès et comprend quelques classiques tels que "Adieu Angelina". La réputation de NAna est internationale. Elle enregistre aux Etats-Unis avec Quincy Jones ("What now my love"). Elle a même sa propre émission télévisée sur la BBC. NAna collectionne donc les succès dans de nombreux pays du monde. En France, on ne peut pas oublier "Quand tu chantes" (76), "Vivre au soleil" ainsi que ses versions de grands classiques tels que "Habanera" ou "Ave Maria".

Une carrière mondiale

En 81, "Je chante avec toi liberté", sur une musique de Verdi, est un succès mondial et est interprété dans plusieurs langues. En 85, autre triomphe : le générique de "L'amour en héritage" est sur toutes les lèvres, NAna classe même ce titre dans les hit-parades anglais. Puis, NAna retrouve ses premières amours en enregistrant l'album "Classique" sur lequel elle interprète Bellini, Haendel ou encore Albinoni ("L'Hymne à la joie"). Puis, elle explorera l'univers du gospel avec l'album "Couleur Gospel" (90) ("Go down Moses")et celui du cinéma avec "Hollywood" (93). C'est l'année où NAna devient ambassadrice de l'Unicef. En 94, elle sera même élue (pour la Grèce) députée au Parlement Européen. Infatigable, NAna sort un nouvel album en France : "Dix mille ans encore", puis trois ans plus tard "Hommages" ou elle reprend "Ne me quitte pas" ou encore "Caruso".

Après avoir renoncé à son mandat de députée européenne pour ne pas cautionner les guerres, la chanteuse sort en 99 un opus "Classic" qui reprend les incontournables du genre. Suit une tournée internationale. En 2000 toujours, une dizaine de disques arrive sur le marché au CAnada ou encore au Japon. Deux ans plus tard sort en France, "Fille du soleil" avec des titres écrits par Charles Aznavour, Jean-Loup Dabadie et Pierre Delanoë. La satisfaction de son public français est complète puisque Nana Mouskouri se produit à l'Olympia en octobre 2002. Son oeuvre fait l'objet en 2004 d'un coffret monumental " Nana Mouskouri Collection", qui réunit trente quatre albums.

En 2007, l'artiste revient à la faveur d'une autobiographie, "La fille de la chauve souris" ainsi que d'une compilation de ses cinquante plus belles chansons : "Le ciel est noir".

Artiste mondialement connue, Nana Mouskouri bénéficie d'une grande cote d'amour. Sa gentillesse et sa pAIRe de lunettes légendAIRes sont désormais aussi connues que la pureté de sa voix.

Les dernières actus de Nana Mouskouri