Nicolas Peyrac… Et le voilà

Nicolas Peyrac est de retour avec un album de duos. Pour « Et nous voilà », le chanteur s’est notamment entouré de Serge Lama.

Au commencement il y eut Michel Delpech avec son opus « Michel Delpech & » (2006) sur lequel treize de ses titres ont été repris, notamment avec Julien Clerc, Alain Souchon, Francis Cabrel ou encore Laurent Voulzy.

C’est avec le même succès qu’Adamo dans « Le bal des gens bien » (2008) a tenté l’expérience entouré d’Alain Souchon, Laurent Voulzy, Bénabar, Thomas Dutronc, Renan Luce ou encore Olivia Ruiz.


Les duos donnent le « la »


Gérard Lenorman, lui aussi, sort « Duos de mes chansons » (2011) en s’appuyant notamment sur la nouvelle scène musicale : Grégoire, Zaz, Stanislas et Joyce Jonathan.

Et enfin, plus récemment, c’est Alain Chamfort qui a tenté l’expérience avec « Elles & lui » sur lequel il a invité Vanessa Paradis, Camelia Jordana, Ina Modja et Keren Ann.

Aujourd’hui, c’est Nicolas Peyrac qui se lance dans l’aventure à la faveur de « Et nous voilà » qui sortira ce lundi 14 octobre.


Le temps modernes

Deux ans après « Du Golden Gate à Monterey », qui rassemblait quatorze titres originaux et des classiques revisités, l’interprète de « Quand pleure la petite fille » effectue le saut transgénérationnel.

Nicolas Peyrac chante avec de jeunes artistes : Bénabar, Emmanuel Moire, Sofia Essaïdi, Julie Zenatti ou encore Ycare.
Serge Lama, une légende, a lui aussi répondu présent en interprétant aux côtés de Nicolas Peyrac : « Je pars ».
Le tout mis en musique  par un certain Michel Coeuriot, l’arrangeur de Laurent Voulzy ou encore d’Alain Souchon.


Nicolas Peyrac se livre

Dans le même temps, Jean-Jacques Tazartez, qui a également développé des talents d’écrivain, sort « So far away, un certain 21 Mars » (l’Archipel), disponible en librairies depuis le 2 octobre.

Un livre souvenirs dans lequel, l'étudiant en médecine devenu chanteur à succès, revient sur son parcours professionnel évidemment mais également personnel et le couperet qui tombe… Un certain 21 mars.

Caroline Lebenbojm

Nicolas Peyrac - Les dernières actus