Sa biographie

Patti Austin commence sa carrière très jeune. Elle n’a que quatre ans lorsqu’elle fait débute à l’Apollo Theater avant de signer un an plus tard un contrat avec RCA Records, soutenue par Quincy Jones et Dinah Washington .

C’est néanmoins durant les années 1980 que Patti Austin perce. Elle signe avec Jones's Qwest Records et sort notamment en 1981 ses célèbres "Do you love me?" et "The Genie", présents sur l’album « Every home should have one ».
Sur celui-ci, on trouve également la Chanson « Baby, come to me » en duo avec James Ingram. Un an plus tard, les deux amis se retrouvent pour le titre « How do you keep the music playing ».


« It’s gonna be special »

En 1983, elle participe à la bande originale du film « Two of a kind » (avec à l’affiche John Travolta et Olivia Newton-John) en chantant « It’s gonna be special ». Ce titre devient l’un de ses plus grands succès et se trouve sur l’album « Patti Austin » en compagnie du non moins connu « Rythm of the streets ».

Patti Austin prend le temps pour travailler sur son troisième opus, “Gettin’ away with murder”, connu pour son titre éponyme, mais aussi "Honey for the bees" et "The Heat of Heat".

On la retrouve dans le film “Tucker” de Francis Ford Coppola en 1988 pour une brève apparition. Elle sort également une première compilation, « The real me ».


Spécialiste des duos

Patti Austin se fait remarquer en interprétant en duo « It’s the falling in love » avec Michael Jackson sur son album « Off the wall ».
Elle chante également d’autres duos, avec George Benson (“Moody’s mood for love” et “Keep your dreams alive”) ou encore Luther Vandross (“I’m gonna miss you in the morning”).

Elle est une spécialiste de ce genre de collaboration. En 1991, elle chante avec Johnny Mathis le titre « You who brought me love ».

Paradoxalement, elle ne remporte qu’en 2008 sa première récompense, un Grammy dans la catégorie meilleur album jazz de l’année grâce à “Avant Gershwin”. Il s’agissait de sa neuvième nomination.