Patti Smith

Patricia Lee Smith Né(e) le 30 novembre 1946 (69 ans)

Sa biographie

C’est à Pitman petit ville du New Jersey, que Patti Smith grandit. Ses parents, bien que travaillant en usine pour son père et comme serveuse dans un restaurant pour sa mère, possèdent une culture artistique importante qu’ils partagent avec leurs quatre enfants. Très tôt, malgré l’éducation religieuse qu’elle reçoit, Patti Smith choisit de s’éloigner du modèle religieux qu’on lui impose et se tourne plus volontiers vers la littérature, la peinture, la poésie, l’art en général.   

En 1965
, diplômée d’un équivalent bac, les finances de ses parents ne lui permettent pas rentrer à l’université. Elle va travailler alors en usine pour payer ses études. Mais ce mode de vie ne lui convenant pas, elle décide de partir à New-York pour y vivre sa vie d’artiste.    


Rencontre avec Robert Marpplethorpe
et vie de bohème  

En 1967, la rencontre avec Robert Marpplethorpe à New York va marquer un tournant décisif dans sa vie. De cette liaison amoureuse, restera une amitié indéfectible et ce jusqu’à la mort de Robert en 1989.

Fascinée par Jean Genet, Arthur Rimbaud et Paul Verlaine, Patti Smith va séjourner quelques temps à Paris, avec sa sœur mais les conditions de vie difficiles la ramèneront à New-York.  

De retour de Paris, c’est avec Robert Marpplethorpe que Patti Smith s’installe au Chelsea Hôtel. Même si cette période de la vie de Patti Smith n’a pas toujours été facile, car souvent à cours d’argent, elle a été l’une des plus riches en rencontres amicales et artistiques. C’est dans cet hôtel mythique qu’ils croiseront tous les artistes de la scène underground new-yorkaise du moment, de la bande d’Andy Warhol aux musiciens rock ou punk les plus en vue : ceux du Max’s Kansas City et du CBGB où elle fera ses premiers pas en lisant des poèmes en première partie de concerts.    


Avant le chant, l’écriture, la peinture, la poésie  

Dès 1970, le hasard des rencontres et les milieux qu’elle fréquente engage Patti Smith en poésie, puis vers le théâtre et enfin la musique. Critique pour les magazines Creem et Rolling Stone, elle démarre une carrière de chanteuse en adaptant ses poèmes pour des chansons et publie son premier recueil de poèmes.    


1973, la création de Patti Smith Group  

Poussée par son entourage, Patti Smith crée son propre groupe de rock, aux côtés du guitariste et compagnon de l’époque Lenny Kaye. Le bassiste Ivan Kral, le batteur Jay Dee Daughtery et le pianiste Richard Sohl finissent de compléter la formation pour former Patti Smith Group. Leur premier single sera la reprise de Hey Joe / Piss factory, classique américain connu pour l’interprétation qu’en a faite Jimi Hendrix, pour qui Patti Smith voue une véritable admiration. Avec ce premier single, Patti Smith Group pose les bases de son style musical puisque la face B du single est un texte récité et écrit par Patti Smith elle-même.  

Horses, leur premier album sortira en 1975 sur le Label Arista Records. Dans cet album produit par John Cale du Velvet underground, la reprise de Gloria des Them fait sensation. Du rock poétique et militant. C’est notamment sur ce titre que Patti Smith chante que “Jésus est mort pour les péchés de quelqu’un mais pas les siens.”  

A la sortie de Horses, le disque très bien accueilli à la fois par le public et les critiques, fait grand bruit et crée le scandale à cause de la photo de la pochette réalisée par Robert Marpplethorne. Ce cliché noir et blanc montre une Patti Smith, mi homme mi femme, androgyne à l’extrême arborant fièrement un duvet à la lèvre supérieure de sa bouche. Mais Patti Smith refuse le culte de l’image et en tant qu’artiste féminine engagée,  elle affirmera durant toute sa carrière son opposition au dicta de la mode.  

Marqué par le mouvement punk aux Etats-Unis et qui émerge en Angleterre, le second album Radio Ethiopia du Patti Smith Group fera moins sensation, même si aujourd’hui Patti Smith continue d’interpréter certains morceaux en concert encore aujourd’hui.    


Un arrêt forcé  

Suite à un grave accident de scène à Tempa en Floride, Patti Smith décide de ne plus se produire en concert. Elle met à profit cette convalescence pour sortir avant 1980 deux autres albums : Easter, avec le plus gros tube de sa carrière Because The Night qu’elle coécrit avec Bruce Springsteen, encore méconnu à l’époque. L’album Wave suivra de près.    


Une rencontre amoureuse qui durera quinze ans  

C’est avec l’ancien guitariste Fred Sonic Smith de MC5, groupe phare du mouvement punk-rock new-yorkais, que Patti Smith va poser ses valises et décider de vivre une vie conventionnelle. Ils se marient et auront deux enfants, Jackson et Jesse. Elle mettra sa carrière d’artiste de côté pour les élever et rester auprès de sa famille. En quinze ans, un seul album verra le jour : En 1988, Patti Smith Group se reforme et enregistre l’album Dream Of Life, album qu’elle écrit avec son mari Fred Smth.    


Retour à New-York et à la scène
 

En 1994, la vie de Patti Smith bascule. Son “très cher mari” Fred Smith meurt, ainsi que son frère Todd Smith et le pianiste du groupe Richard Sohl. Patti Smith relance sa carrière de musicienne. En 1996, c’est la sortie de l’album Gone Again incluant l’hommage à Kurt Cobain About a Boy qui relance sa carrière. C’est aussi durant cette période qu’elle démarre une collaboration avec le groupe R.EM sur l’album New Adventures in HiFi. Puis en 1997, elle enregistre l’album Peace and Noise avec le single 1959 qui marque ses prises de positions politiques notamment vis à vis de la Chine et de l’invasion du Tibet.    


Véhiculer un message et le partager avec son public
 

Militante pacifiste, Patti Smith l’a toujours été. De la guerre en Irak qu’elle condamne à l’emprise de la Chine sur le Tibet, Patti Smith profite de son aura et de son statut d’icône pour véhiculer un message dans la spiritualité et l’échange.

L’album Gung Ho sortira en 2000 puis en 2002, ce sera la compilation Land qui retrace son parcours musical depuis 1975.

En plus de ses activités de musicienne, Patti Smith s’intéresse toujours à l’art et organise une exposition en 2002, intitulée Stranger Messenger. Cette exposition est accueillie au Musée Andy Warhol de Pittsburg.


Depuis 2004

Patti Smith
reste très active et continue la scène, les concerts et les lectures publiques. En 2004, elle enregistre l’album Trampin’, album engagé qui dénonce la politique de Georges Bush et dédié à une grande chanteuse noire, Marian Anderson. Puis en 2007 Twelve, album entièrement consacré à des reprises de Jimi Hendrix , Neil Young , Bob Dylan , Paul Simon , Jim Morrison, Kurt Cobain, Steve Wonder…

Sa passion pour la poésie la pousse à toujours participer à des lectures publiques de poèmes d’Arthur Rimbaud et de William Blake, ses deux poètes favoris. En 2008, une exposition présente ses œuvres de 1967 à 2007 à la Fondation Cartier, exposition appelée Land 250. Ce sera aussi la sortie de son album en collaboration avec Kevin Shields, The Coral Sea.    


Tous les honneurs pour Patti Smith


En 2005, Patti Smith recevra du premier ministre français la médaille de commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres, en 2007 elle entre au Rock and Roll Hall of Fame et interprète à cette occasion la chanson Gimme Shelter des Rolling Stones. En 2008, la contribution de Patti Smtih à la culture populaire lui donne accès à un doctorat honoraire de l’Université de Rowan aux EU.

En 2010, Patti Smith et Lenny Kaye, avec qui elle collabore toujours, apparaissent dans le Film Socialisme de Jean-Luc Godart.  C’est aussi l’année de la sortie de Just kids, roman qui rela te la relation de Patti avec Robert Marpplethorne. Le livre rencontre un véritable succès et reçoit le prix National Book Award.

En septembre 2010, Patti Smith participe au Peace One Day au Zénith de Paris et réaffirme son soutien et son implication humanitaire et politique.

En plus de la sortie de la compilation Outside Society en 2011, cette année marque la tournée française de Patti Smith. Elle a souhaité, en dehors de l’Olympia, joué dans des salles de concert à taille humaine, et a donné des conférences et séances de lectures avec son public avant chaque concert. Cette tournée fut un triomphe supplémentaire dans la carrière de Patti Smith et Lenny Kaye, une nouvelle preuve de l’affection que lui prote son public intergénérationnel.  

Les dernières actus de Patti Smith

Ses vidéos

Ses photos