Paul McCartney se bat pour les Beatles

Paul McCartney est bien décidé à récupérer les droits du catalogue des Beatles. Il a engagé des poursuites judiciaires contre Sony/ATV qui en est pour l’instant le propriétaire.

paul-mccartney © Derrick Salters/WENN.com

Paul McCartney entre en procès contre Sony/ATV. En cause : les droits du catalogue des Beatles. Le musicien est bien décidé à les récupérer et devenir le propriétaire des titres qu’il a écrit il y a plus de 50 ans.

De main en main

Dans les années 60, Paul McCartney et John Lennon avaient cédé les droits de leurs titres à plusieurs éditeurs, avant que ceux-ci soient récupérés par Michael Jackson dans les années 80. C’est à cette période que l’ancien Beatles avait enregistré le tube de légende « The Girl Is Mine » avec le Roi de la pop. A la mort du chanteur américain, c’est Sony/ATV qui en a hérité et les détient toujours.

La maison de disque déçue par Paul McCartney

Tous les 35 ans, les artistes ont le droit de réclamer les droits sur leurs morceaux, selon l’U.S Copyright Act. C’est ce droit que fait valoir Paul McCartney qui pourra les renégocier en 2018. Si cela semble logique qu’un artiste veuille profiter pleinement du fruit de son travail, du côté de Sony/ATV, le cœur est un peu moins à la fête. « Sony/ATV respecte énormément Paul McCartney, avec qui nous entretenons depuis longtemps une relation fructueuse et respectueuse de l’héritage du catalogue Lennon & McCartney. Nous avons collaboré de près avec Paul et les ayant-droits de John Lennon pendant des décennies, nous avons préservé leur catalogue et l’avons fait fructifier. Nous sommes déçus de constater qu’ils nous poursuivent et nous considérons que ce procès est à la fois inutile et prématuré », peut-on y lire dans un communiqué.

©Cover Media 

Paul McCartney - Les dernières actus